publicité

L’Aïd El Kébir, fête du sacrifice : la situation à Mayotte.

L'Aïd El Kébir est également appelée la fête du sacrifice. Les musulmans égorgent des animaux pour le repas de la fête pour les uns,une partie de la viande doit être distribuée. Pour les propriétaires des bêtes, c'est le moment de se faire beaucoup d'argent en une journée.

 

  • Yasmine Djaffar
  • Publié le
L’Aïd El Kabir est aussi appelée la fête du sacrifice. Des animaux sont sacrifiés en souvenir du prophète Abraham. A Mayotte, en l’absence d’abattoir agréé, les zébus sont tués dans des conditions d’hygiène peu satisfaisantes.
La population est consciente du problème mais semble s’en accommoder. Les animaux sont abattus, dépecés et vendus pour être consommés en ce jour béni de la religion musulmane. Et pour mieux attirer les clients, pas besoin de lancer une campagne communication à l'avance, il suffit de se mettre au bord de la route.
Une viande qui normalement doit être distribuée notamment aux plus nécessiteux.

 

Sur le même thème

  • religion

    Le pape François est arrivé à Madagascar

    Madagascar est la deuxième étape de son 31e voyage apostolique. Le pape François arrive ce vendredi 6 septembre dans la capitale Antananarivo. Après avoir véhiculé un message de paix au Mozambique, le souverain pontife veut mettre la justice sociale et l'écologie au cœur de sa visite.
    06 Septembre
  • religion

    Retour des hadjs

    Les pèlerins sont de retour. Ils sont désormais des hadjs. Cela veut dire que ces hommes et ces femmes ont accompli le cinquième pilier de l’Islam en faisant le pèlerinage à la Mecque.
     

  • religion

    Aïd El Kébir : le préfet à la mosquée à Mamoudzu

    La grande majorité des musulmans de Mayotte a fêté ce lundi la fin du pèlerinage à la Mecque ave la célébration de l’Aïd El Kébir. Le préfet s'est rendu à la Mosquée de Vendredi de Mamoudzou.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play