Ali Hadhuiri : « Le train bleu, c’est du sérieux ! »

zakweli
Ali Hadhuiri
©Mayotte la 1ere

Ali Hadhuiri, membre du comité de pilotage du train bleu, était l’invité de Zakweli ce mardi.

C’est vrai que beaucoup de gens critiquent et se posent des questions sur ce projet, mais nous devons nous poser la question : qu’est ce qui se passera dans 30 ans ? 

demande Ali Hadhuiri. Selon lui « nous sommes au bout de l’asphyxie sur notre réseau routier, il est saturé. Dans 30 ans nous serons 700 000 habitants, peut-être un million, il ne restera plus place pour construire des routes ».

Ali Hadhuiri insiste sur le fait que le train n’est pas la seule solution, il faut aussi construire des routes et faire avancer le projet Caribus. La petite-terre est concernée aussi par le projet de train bleu :

les études nous diront s’il faut construire un pont ou un tunnel, mais évidemment il faudra songer à la desserte de l’aéroport.

Le Conseil Départemental a fait appel au cabinet de consultants « Cap Gemini » pour mener les études. « On ne peut pas demander au Conseil Départemental d’arrêter de penser à l’avenir ».

Ali Hadhuiri membre du comité de pilotage du train bleu