Ali Mari Ourfani : « l’autosuffisance alimentaire, on peut y arriver »

zakweli
Ali Mari Ourfani,
Ali Mari Ourfani, président du groupement des agriculteurs du sud de Mayotte, était l’invité de Zakweli ce vendredi ©Rainat Aliloiffa
Ali Mari Ourfani, président du groupement des agriculteurs du sud de Mayotte, était l’invité de Zakweli ce vendredi

A l’occasion de la journée mondiale de l’alimentation ce dimanche 16 octobre, Ali Mari Ourfani tient à promouvoir l’action des agriculteurs. « Il y a un manque criant de produits, nous avons un problème d’autosuffisance » dit-il, « mais l’autosuffisance alimentaire on peut y arriver. Nous avons la matière grise, la terre, les agriculteurs qui veulent vivre de leur métier. Ce dont nous avons besoin, c’est d’accompagnement. Il nous faut de l’organisation, c’est la gouvernance qui nous manque ».

Ali Mari Ourfani évoque les difficultés auxquelles les agriculteurs font face : « les récoltes volées, saccagées, mangées par les animaux. Mais on peut y arriver » insiste-t-il.

S’agissant de l’agriculture bio, « nous on connait ça depuis toujours. Ce qu’on ne connait pas c’est la certification. Depuis 2014 que je suis installé, je n’ai jamais eu un interlocuteur à ce sujet ».

L’agriculture a besoin de chemins d’accès et d’outils pour travailler, Ali Mari Ourfani remercie la CAPAM pour la mise un disposition d’un véhicule 4X4. Il souhaite que les élus s’engagent plus dans le développement en formant des jeunes et en mettant des terrains à disposition.

Ali Mari Ourfani, président du groupement des agriculteurs du sud de Mayotte, était l’invité de Zakweli ce vendredi