publicité

Application du code de travail : la méfiance des sydnicats

Y a-t-il encore des doutes quant à l’application du code du travail à Mayotte le 1er janvier prochain?
A entendre certains responsables syndicaux, la vigilance reste de mise face au gouvernement, malgré les promesses. 

  • Par Chamsudine Ali
  • Publié le

Malgré les engagements pris et les certitudes affirmées depuis des semaines et des mois, l’application du code du travail national à Mayotte en début de l'année 2018, ne semble pas définivement acquise.
Ce sont les adaptations dites "nécessaires" qui risquent de faire capoter les négociations. Car, la plupart des syndicats se montrent très réservés sur ces fameuses adaptations.
Du côté de l’Union départementale Force Ouvrière, on dit même se méfier du gouvernement.
Elanzize Hamidou, son secrétaire général s’est confié à Mayotte première la radio :

Formation droit du travail UDFO

Les syndicats et les ministres des outre mers, de la fonction publique, du travail et des affaires sociales ont signé un accord  pour l’application du code de travail à Mayotte à partir du 1er janvier 2018.

Les discussions avaient duré des heures entre l’intersyndicale CGT, CFDT, FO, FSU, FAEN et Solidaire à Paris le 15 avril dernier après plus de deux semaines de blocage total  de l’île.
Les négociations en cours devraient déboucher sur une loi ou une ordonnance avant la fin de l’année  2016. L’enjeu  pour les syndicats des travailleurs est de limiter l’ampleur des adaptations qui déboucheront (forcément) sur des  spécificités


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play