Après un an d'enquête, la police interpelle un escroc présumé en situation irrégulière

faits divers
CRA Mayotte
Un comorien de 35 ans en situation irrégulière a été interpellé pour escroquerie en bande organisée et d'usage de fausse qualité de policier.

À plusieurs reprises, il aurait approché, par téléphone, des personnes retenues au Centre de Rétention Administratif (CRA). Il n'hésitait pas à appeler sur les téléphones fixes des zones de rétention, "dont les numéros sont largement connus sur l'île" selon le communiqué de la police nationale.

La combine était à chaque fois la même, l'individu se faisait passer pour un policier corrompu promettant la libération de personnes retenues au CRA, contre une somme d'argent en liquide. Entré en contact avec les familles, il récupérait l'argent avant de disparaître sans donner de nouvelles.

La direction territoriale de la police nationale de Mayotte se félicite d'avoir pu mettre un coup d'arrêt à ces agissements, qui salissaient injustement des policiers œuvrant dans des conditions difficiles contre l'immigration irrégulière."

La direction territoriale de la police nationale de Mayotte

 

Selon la police nationale, certaines familles auraient perdu des centaines d'euros lors des escroqueries de cet individu en situation irrégulière sur le territoire national. ll a été placé en détention provisoire à l'issue de sa garde à vue en attendant la poursuite de l'enquête.

La Direction territoriale de la police nationale "invite à la prudence et au bon sens face à ce type de proposition, en rappelant que les seuls retenus libérés sont ceux qui, après examen de leur situation individuelle et familiale, remplissent les conditions légales pour rester sur le territoire français."