Avec 433 cas aujourd’hui, et davantage de personnes hospitalisées, Mayotte est désormais confrontée à son tour à une situation épidémique sérieuse

coronavirus
Chm
C’est désormais une réalité factuelle, Mayotte est le territoire ultramarin le plus touché par le Coronavirus. L’île dépasse désormais la Réunion en nombre de cas confirmés.
Depuis l’introduction du virus à Mayotte, plus de 2600 tests ont été réalisés par le laboratoire du CHM.
Covid 433 cas
©ARS

Pendant le mois du Ramadan, on adopte les bons gestes, pour soi-même et pour les autres !
L’augmentation du nombre de cas se confirme à Mayotte et toutes les classes d’âge sont désormais concernées par la maladie. Même en l’absence de signes (fièvre, toux, difficultés à respirer), on peut être porteur du virus et le transmettre à ses proches. Il n’existe ni vaccin ni médicament pour éviter la contamination.

La seule façon efficace de se protéger et de protéger les autres est de réduire les contacts entre les personnes, y compris au sein d’une même famille, et de respecter les « gestes barrière » :
  • Se tenir à plus d’1,5 m les uns des autres
  • Se laver les mains régulièrement à l’eau et au savon
  • Tousser ou éternuer dans son coude
  • Ne pas cracher par terre
  • Ne pas serrer la main, ne pas faire la bise Pendant le mois du Ramadan, la protection des uns et des autres est donc l’affaire de tous et le respect des consignes de confinement et de la pratique des gestes barrière est plus que jamais de mise.