Soibrina Madi : « Je n’ai pas envie de rester spectatrice de ce que nous subissons »

politique bandraboua
Soibrina Madi est candidate aux côtés de Baharoussoifa Chaharani pour le canton de Bandraboua.

Soibrina Madi est candidate aux côtés de Baharoussoifa Chaharani pour le canton de Bandraboua.

La candidate évoque les barrages depuis lundi à cause de l’insécurité : « Je n’ai pas envie de rester spectatrice de ce que nous subissons ».

Sa priorité est d’accompagner la jeunesse « à travers la prévention spécialisée par les associations ». « Il faut renforcer cette prévention si on veut soigner le mal. La jeunesse a besoin d’être éduquée, formée et doit travailler ». Elle souhaite relancer l’apprentissage par la remise en place des Centres de Formation d’Apprentis.

Soibrina Madi, originaire de Longoni, voudrait aussi que le Conseil Départemental ait un œil sur le port : « On y pratique des tarifs trop chers pour les commerçants quand ils doivent sortir un container ».

Soibrina Madi est candidate aux côtés de Baharoussoifa Chaharani pour le canton de Bandraboua.