Bilan très lourd après le naufrage d'une embarcation de migrants dans le Sud de Mayotte

faits divers
intercepteur

Un kwassa en provenance d’Anjouan avec une vingtaine de passagers à bord a fait naufrage dans le sud de Mayotte, au large de Bouéni dans la nuit de dimanche à lundi. Le bilan est très lourd, deux adultes y ont perdu la vie ainsi qu’une jeune fille.

 

Alertée, la gendarmerie maritime a repêché 3 corps de 2 adultes et d’une jeune fille. Ils ont été ramenés à Mamoudzou en grande terre. Les rescapés ont été acheminés sur la petite terre, les recherches se poursuivent sur la zone du naufrage.

intercepteur

L’opération de secours en mer  a mobilisé 2 intercepteurs, celui de la gendarmerie et celui de la police aux frontières avec le renfort d' un avion du LIC ( lutte contre l'immigration clandestine). Cette mobilisation a permis de secourir rapidement 16 personnes qui étaient en détresse dans l’eau depuis plusieurs heures.  Le drame est survenu au large de Bouéni alors que la mer était très agitée. Le bilan est très lourd, deux adultes y ont perdu la vie ainsi qu’une jeune fille. 5 personnes seraient portées disparues. Le dernier naufrage en date remonte au 24 septembre au nord des Badamiers en Petite Terre, 10 personnes avaient péri lors de ce drame de l'immigration clandestine.