Pôle emploi et la commune de Bandrélé s’unissent en faveur de l’insertion professionnelle

famille bandrélé
pole emploi et bandrélé

Le directeur de l’agence Pôle emploi de Mamoudzou a accueilli le maire de Bandrélé. La visite s’inscrit dans le cadre d’une convention qui sera signée au mois de juin entre la commune et l’agence pour favoriser l’insertion professionnelle des administrés de Bandrélé.

Le centre communal d’action sociale de Bandrélé et l’agence Pôle emploi de Mamoudzou s’engagent ensemble dans l’insertion professionnelle des demandeurs d’emploi. Pour se faire, la CCAS de Bandrélé mettra à disposition des locaux pour faciliter l’intervention de Pôle emploi dans la commune.

« Bandrélé est composé de 54% de personnes de moins de 25 ans. On a l’obligation de nous occuper de ce public, on doit donc rapprocher les services chez nous »

explique Ali Moussa Moussa ben , le maire de la ville

De son côté, Pôle emploi mettra implantera ses agents sur le site pour une meilleure proximité.

Nous allons également mobiliser les services civiques qui aident les demandeurs d’emploi à faire leurs démarches 

Salim Farssi, directeur de l’agence Pôle emploi de Mamoudzou

. Cette décentralisation des services a un double intérêt. Les habitants de Bandrélé ne seront plus obligés d’aller jusqu’à Mamoudzou pour faire leurs démarches. « Ça sera aussi bénéfique pour le tissu entrepreneurial qui commence à s’étoffer », ajoute Salim Farssi.

maire pole emploi

Une convention à l’horizon

La visite des locaux de Pôle emploi n’est qu’une étape dans le projet de mutualisation avec la commune de Bandrélé. Une convention sera signée au mois de juin pour concrétiser les volontés des deux partis. « Les jeunes demandent à ce qu’ils soient formés mais à l’issu de cette formation ils ont besoin d’être insérés professionnellement. Travailler avec Pôle emploi nous emmène vers cette direction », se réjouit Ali Moussa Moussa Ben. Les agents du CCAS seront le trait d’union entre Pôle emploi et la population. « On va assurer la coordination des actions et jouer le rôle d’intermédiaire. Nous connaissons les habitants et nous pouvons facilement les approcher pour les faire revenir », selon Hadya Sidi, responsable de la maison d’insertion du CCAS de Bandrélé. Cette convention est un exemple pour l’avenir puisque Pôle emploi souhaite multiplier les partenariats avec d’autres collectivités communales.