L'ancien président du conseil général, Daniel Zaidani devant la justice

justice kani-kéli
Daniel Zaidani
©Andry Rakotondravola
L’affaire concerne une subvention accordée à la commune de Kani-Keli qui a servi à l'achat d'un terrain dont il avait la charge de la cession. 
tribunal des prud’hommes
Daniel Zaidani avait été entendu par la section de recherches de la gendarmerie le 13 décembre 2019. Une subvention de 200.000€ avait été attribuée à la commune de Kani-Kéli pour l’achat d’un terrain par le conseil général. Mais lors de la conclusion de la vente, après 2014, c’est Daniel Zaidani, président du Conseil général entre 2011 et 2014, qui a signé pour le compte de sa famille à qui appartenait le terrain vendu. Daniel Zaïdani aurait donc pu profiter de sa position pour encaisser de l’argent.

L’ancien président du conseil général comparaîtra ce mercredi 16 septembre 2020 à l'audience correctionnelle pour des faits de prise illégale d'intérêt. 
zaidani

Daniel Zaidani, aujourd’hui conseiller départemental de Pamandzi n’a toujours pas été jugé pour 2 autres affaires, la première concerne un détournement  présumé de fonds publics lors de la venue du groupe de musique Sexion d'Assaut à Mayotte en 2012, la seconde remonte à février 2017, pour son rôle joué dans l’attribution de subventions à plusieurs associations. Il est soupçonné de détournement de fonds publics dans l’exercice de sa fonction.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live