La mairie de Bouéni fermée suite à une grève illimitée des agents

social bouéni
La mairie de Bouéni est fermée par de agents qui ont entamé une grève illimitée
La mairie de Bouéni est fermée par de agents qui ont entamé une grève illimitée ©Daniel Abdou
Les agents de la commune de Bouéni ont fermé la mairie ce lundi, faisant suite à un préavis pour une grève illimitée effective dès aujourd’hui. L’intersyndical composée de la CISMA CFDT et SNUTER FSU, remonte au front une semaine à peine après un droit de retrait qui avait mobilisé une partie du personnel.

Sur leur plateforme revendicative trois points sont abordés dans le courrier envoyé au maire par les syndicats.

Au niveau du fonctionnement des services, ils pointent du doigt des problèmes organisationnels et relationnels avec des situations de harcèlement et de chantage, qui poussent certains à la démission, si des licenciements n’ont pas encore été signifiés avant.  Ils demandent donc la fin des discriminations, la mise en place de fiche de poste,  d’un nouvel organigramme qui tient compte des besoins administratifs ainsi que la présentation d’un bilan annuel social et le départ du directeur administratif et financier. .

Au niveau du personnel contractuel, les syndicats veulent le respect de la réglementation et plus de transparence dans leur recrutement et licenciement, des contrats d’embauche au-delà d’un an et demi de travail successif, et une grille de salaire qui leur sera dédiée.

Concernant les fonctionnaires, ce sont entre autres l’évolution de leur carrière qui est mise en avant avec la reprise des anciennetés générales des services et la responsabilisation des agents ainsi que le recrutement en interne  qui doit être privilégié.

Lors d’un précédent courrier, les syndicats avaient émis le souhait de discuter de leur revendication avec le maire en personne, reste à savoir si cette condition reste toujours un préalable.

A l’heure où l’on vous parle, la maire est toujours inaccessible.