mayotte
info locale

Bruno Lassere, vice-président du Conseil d'Etat, veut une justice administrative rapide, accessible et de qualité à Mayotte

justice
Bruno Lasserre, vice-président du conseil d’Etat, est en visite officielle pour 48 heures. Une visite pour toucher du doigt la réalité d’un des tribunaux administratifs les plus sollicités de France. L’occasion pour lui de se pencher sur l’épineux problème des demandeurs d’asile.
 
Bruno Lasserre, vice-président du conseil d’Etat a entamé lundi une visite de 48 heures à Mayotte.
Lundi, il a notamment rencontré les associations d’aide aux migrants notamment la CIMADE et Solidarité Mayotte avec lesquelles il a échangé pendant une demi-heure. La visite officielle s’est poursuivie dans l’après-midi au centre de rétention administrative ou encore sur les bateaux intercepteurs engagés dans la lutte contre l’immigration clandestine.
Au menu des discussions, les contentieux qui existent à propos des délais de traitement des dossiers des personnes désireuses d’obtenir des titres de séjour.
Le département connaît une immigration clandestine très forte, la plus importante de France. Des étrangers qui, pour la plupart, demandent à pouvoir rester sur le territoire.  C’est ainsi que plus de 80% des dossiers traités par le TA de Mamoudzou portent sur les étrangers, 2700 par an.
Bruno Lassere est à Mayotte surtout pour observer au plus près les conditions de travail au Tribunal administratif. Une juridiction très sollicitée par les étrangers.
 
Publicité