Bulletin de vote incomplet : une erreur qui peut coûter cher

élections
Bureau de vote
Bulletin de vote dans l'urne ©Mayotte la 1ere
Les bulletins de vote déposés par le candidat LR Issihaka Abdillah dans la première circonscription ne précisaient pas sa qualité de candidat, et celle de  suppléante de Mme Hamima Houzali. L’erreur a été soulevée par leurs adversaires.

Le maire de  M’tsamboro a d’ores et déjà annoncé son intention de les comptabiliser quand même comme valides lors du dépouillement, mais il y aura des contestations à l’issue du scrutin.

Une telle erreur, aussi bénigne  soit elle, peut coûter une élection.

L’article R 103 du code électoral stipule que « tout bulletin de vote imprimé à l'occasion de l'élection des députés à l'Assemblée nationale doit comporter, à la suite du nom du candidat, le nom de la personne appelée à remplacer le candidat élu dans les cas de vacance prévus par l'article LO. 176, précédé ou suivi de l'une des mentions suivantes : " remplaçant " ou " suppléant ".Le nom du remplaçant doit être imprimé en caractères de moindres dimensions que celui du candidat ».

Les bulletins contestés ne répondent pas à ces obligations et peuvent ainsi être considérés comme nuls.

Pour rappel, dans cette circonscription, les autres candidats sont;  Ramlati Ali, Estelle Youssouffa, Théophane Narayanin Guito, Yasmina Aouny, Ismaëla Djaza, Elad Chakrina, Mohamed Moindjié Antoine Autran, Issihaka Abdillahi et Ahamadi Boura.