Chihabouddine Ben Youssouf : « il faut une révolution culturelle au niveau des élus »

zakweli
6178e6222e0ca_whatsapp-image-2021-10-27-at-07-31-30.jpeg
Chihabouddine Ben Youssouf ©A.R
Chihabouddine Ben Youssouf, ancien élu départemental et conseiller municipal de Mamoudzou, était l’invité de Zakweli ce mercredi.

L’ancien conseiller général salue la mémoire de la « chatouilleuse » Zena Mdéré dont on célèbre ce 27 octobre le 22ème anniversaire de la disparition en 1999 :

« nous étions apparentés, mon cousin a épousé sa sœur, on se côtoyait quelquefois. Elle était une icône, elle se battait pour ses convictions… ce n’est pas toujours le cas de ceux qui lui ont succédé ».

Chihabouddine Ben Youssouf

Chihabouddine Ben Youssouf ne mâche pas ses mots à l’égard de l’ancienne majorité du Conseil Départemental. Selon lui les dernières élections ont sanctionné

la catastrophe de la gouvernance. Aucun des élus de la majorité sortante n’a été reconduit. Les nouveaux seront-ils meilleurs ? Je l’espère. Il faut une révolution culturelle au niveau des élus .

Chihabouddine

L’ancien conseiller général estime avoir beaucoup fait pour la régularisation foncière, mais il reste selon lui beaucoup à faire pour hisser Mayotte au niveau des autres départements d’outremer : « par exemple, dans mon canton (Mamoudzou 2), il y a 23 000 habitants et il n’y a ni collège ni lycée ».