Chronique judiciaire: des affaires de mœurs jugées au tribunal de Mamoudzou

justice
Tribunal
©Mayotte la 1ere
deux affaires de mœurs ont occupé les magistrats ce mercredi au tribunal de Mamoudzou. les victimes, des mineurs de moins de 15 ans.

La première affaire est une agression sexuelle par personne ayant autorité, sur un mineur de moins de 15 ans. Les faits ont été commis du 1er juillet 2020 au 30 août 2020 à Sada.

La personne poursuivie, est reconnue coupable des faits et condamnée à 8 mois de prison avec sursis. Agent public de la mairie, l'homme est interdit d’exercer un travail en rapport avec les mineurs.

Il a reconnu avoir seulement "caressé la poitrine de sa nièce pour la rassurer, un geste d’amour, et non une arrière-pensée à connotation sexuelle", a-t-il expliqué devant le tribunal.

La seconde affaire a concerne une tentative d’agression sexuelle, communément appelée « gouroi » à Mayotte. Les faits ont été qualifiés d’agression sexuelle; agression imposée à un mineur, survenue dans la nuit du 16 octobre 2016 au 17 octobre 2016 à Mamoudzou.  Au moment des faits, la victime était alors âgée de 12 ans et son agresseur, son cousin, avait 10 ans de plus. Ce dernier a reconnu les faits qui lui sont reprochés, mais il a été incapable d'expliquer son geste. Il est condamné à 6 mois de prison ferme, sans mandat de dépôt à l’audience et une période de deux ans où il devra se soigner.