Comores : l’ambassade comorienne à Paris approuve l’expulsion de l’imam

océan indien
L’imam Ahamada Mmadi
L’imam Ahamada Mmadi ©ComoresInfos.net
L’affaire de l’expulsion par la France d’un imam comorien continue de faire des vagues aux Comores. Le religieux avait été reconduit dans son pays le jour même de l’Aïd, à cause d’un prêche discriminatoire envers les femmes.

L’imam Ahamada Mmadi a tenu une conférence de presse le week-end dernier chez lui aux Comores, au cours de laquelle il a accusé le gouvernement français d’avoir voulu faire un coup politique en le chassant du pays.

Il répète qu’il n’avait fait que citer un verset coranique enjoignant aux femmes d’obéir à leur mari, et que cela faisait 9 ans qu’il était en France sans aucun problème. Il accuse aussi l’ambassade comorienne à Paris de ne pas l’avoir défendu, et même d’avoir plutôt aidé à son expulsion.

Ambassade Comores

L’ambassade des Comores en France a publié hier un communiqué où effectivement, elle ne le soutient pas. Elle aurait même plutôt tendance à l’enfoncer puisqu’il est écrit qu’on « ne peut pas soutenir un imam qui prône une idéologie sectaire dans un pays qui fonde son existence sur la liberté, l’égalité et le respect de la dignité de la personne ».

L’ambassade comorienne ajoute qu’elle « recommande aux Comoriens de France beaucoup de vigilance pour toujours refuser les idées extrémistes »…et leur demande « de vivre en symbiose avec ce pays qui les accueille si généreusement».