Coronavirus : 6 nouveaux cas de COVID-19 ont été identifiés à Mayotte, portant désormais à 41 le nombre total de cas.

coronavirus
Urgences CHM
« Il y a une certaine stabilité, mais elle ne nous permet surtout pas de relâcher la vigilance » prévient Dominique Voynet. La directrice de l’ARS pense que Mayotte doit se préparer à une vague épidémique
 
Les six nouveaux patients dépistés ont voyagé ou  étaient en contact avec des personnes qui avaient voyagé, déjà identifiées et diagnostiquées positives. Le scénario des contaminations se répète : Une personne arrivée de métropole transmet le virus à une ou plusieurs personnes de son entourage. Ainsi par exemple, quatre agents de la Police de l’Air et des Frontières ont été infectés par un collègue rentré de métropole. De même deux sapeurs-pompiers ont été contaminés par un autre revenant de voyage. 
pompier et gendarmerie
©Mayotte la 1ere
 

Il n’y a pas encore de véritable « foyer épidémique » selon la directrice de l’ARS.

DOMINIQUE VOYNET

« C’est plutôt rassurant » dit-elle, « c’est comme une pause,  mais cela ne veut pas dire que nous échapperons à la vague. Il est hautement improbable qu’on y échappe. Elle va arriver, nous devons nous préparer ». 

Parmi ces préparatifs, Dominique Voynet cite l’approvisionnement en  bonbonnes d’oxygène dont aura besoin le CHM si de nombreuses personnes venaient à être admises en réanimation. Un cargo a été dérouté pour venir en livrer dans les prochains jours dans le port de Longoni. 
Concernant la venue du porte-hélicoptère « Mistral » annoncée mercredi soir par le président Emmanuel Macron, l’ARS n’est pas encore informée de sa venue à Mayotte, ni de sa mission exacte. 
Dominique Voynet se dit satisfaite des mesures prises, limitant drastiquement le trafic des passagers. « Maintenant, ce sont uniquement des professionnels indispensables qui viennent à Mayotte ». 
Il faut respecter le confinement et les gestes barrières. C’est le moyen de freiner l’épidémie et faire en sorte que la vague attendue soit moins haute » conclut la directrice de l’ARS. 
Mayotte a un atout qui pourrait atténuer la vague : sa démographie. 4% de la population a moins de 60 ans, alors qu’en Alsace, les plus anciens représentent la moitié des habitants. 

Pour rappel les déplacements sont interdits sauf dans certains cas et uniquement à condition d'être munis d'une attestation (retrouvez la liste des autorisations de sortie sur le site du Gouvernement)
Plateforme CORONAVIRUS OM

Pour la population, la mesure la plus efficace repose sur l’application des gestes barrières :
  • Rester à son domicile et ne sortir que pour le strict nécessaire
  • Se tenir à plus d’1,5 m les uns des autres
  • Se laver les mains régulièrement à l’eau et au savon
  • Tousser ou éternuer dans son coude
  • Ne pas cracher par terre
  • Ne pas serrer la main, ne pas faire la bise
Les Outre-mer en continu
Accéder au live