mayotte
info locale

Coronavirus : Aux Comores, l’arrivée de kwassa-kwassas fuyant Mayotte se confirme

coronavirus
Kwassa migrants
Dans la region, Anjouan commence à s’inquiéter de ces arrivées craignant l’importation du Coronavirus depuis Mayotte. Madagascar va se mettre à produire des masques et du gel, des avions livrent des masques des  tests un peu partout en Afrique 
Kwassa
Selon un confrère journaliste à Anjouan, il y a eu depuis la semaine dernière  au moins une dizaine de débarquements sur l’île d’Anjouan de ces frêles embarcations qui ont l’habitude de transporter clandestinement des immigrés dans l’autre sens, d’Anjouan vers Mayotte. La population des localités de Domoni, Nyumakélé et Ouani commence à s’inquiéter de ces arrivées craignant l’importation du Coronavirus depuis Mayotte. Des gens ont dénoncé ces arrivants. Certains se sont retrouvés en quarantaine à l’école de gendarmerie d’Anjouan. Ironie de l’histoire : les gardes côtes comoriens, dont la France demandait en vain depuis des années qu’ils luttent contre les départs de kwassas vers Mayotte, sont maintenant mobilisés contre les arrivées depuis Mayotte.
Cela étant, le trafic est toujours aussi important dans le sens habituel, et risque de s’accentuer car il y a une rumeur persistante de début d’épidémie à Moroni. Pour l’heure, aucun cas n’a été révélé par les autorités comoriennes.
 

Madagascar va se mettre à produire des masques et du gel.

Masque et gel
©Mayotte la 1ere
Comme partout dans le monde, la demande de ces produits de protection explose dans la grande-île
La ministre de l’industrie, Mme Rakotomalala, a annoncé qu’une des usines textiles de la zone franche sera en mesure de sortir 40 000 masques par jour, elle sera ensuite secondée par une autre, plus petite, capable d’en produire 5000 par jour. Deux ou trois autres entreprises devraient gonfler les rangs un peu plus tard. Même chose pour le gel hydro-alcoolique qui est devenu introuvable sur place. Des malgaches vont le fabriquer.
De son côté le chef de l’Etat se montre optimiste, il a donné un rendez-vous aux malgaches le 4 avril : « à cette date, nous pourrons évaluer si nous avons maitrisé l’épidémie ou non ». 
Rappelons qu’ Madagascar le confinement est partiel ;  il concerne deux zones : la capitale et la ville portuaire de Tamatave.
 

Le milliardaire chinois Jack Ma tient sa promesse. Des avions livrent des masques des  tests un peu partout en Afrique

Jack Ma
©Francetvinfo
On signale déjà l’arrivée de ces stocks sur les aéroports  de Tanzanie, des Comores, du Mozambique, et de l’île Maurice. Tous transportés par des avions cargos de la compagnie Ethiopian-Airlines. Le milliardaire chinois Jack Ma a affrété 12 avions cargo de la compagnie éthiopienne. Chacun transportant 100 000 masques et 20 000 tests. Le propriétaire du site marchand Alibaba avait promis d’aider ainsi les 54 pays du continent africain, dont font partie aussi les îles Comores, Madagascar, Seychelles et Maurice.  
 

A l’île Maurice, la police a arrêté une voyante qui semait la panique

Les autorités font tout ce qu’elles peuvent pour enrayer la psychose. Elles s’attaquent à ceux qui diffusent des « fake-news ». 5 personnes sont sous les verrous. Hier nous parlions d’un activiste qui avait « inventé » des émeutes. Il y a donc aussi une voyante qui a annoncé qu’il y avait des centaines de porteurs du virus qui circulaient librement dans l’île Maurice. Cette voyante est Russe, elle s’appelle Olesya. Elle officie sur Facebook, et parfois sur des radios. Olesya, beauté blonde platine typiquement slave,  s’adresse à son public dans un impayable mélange de créole mauricien et d’anglais, avec un accent russe.