Coronavirus : les consignes ont du mal à être respectées à Mayotte

coronavirus
Les magasins fermés
©Mayotte la 1ere
Alors que la ministre des Outre-mer a insisté dans une allocation solennelle sur le fait que toutes les recommandations pour éviter la propagation du virus doivent être appliquées  dans les outre-mer. Force est de constater qu’il est difficile de changer certaines habitudes.
 
Rideaux baissés ce lundi matin à l’hôtel restaurant Caribou, l’un des lieux les plus fréquentés de l’île. Fermeture également des bureaux de l’opérateur de réseau mobile Only en plein cœur de Mamoudzou. Ces deux établissements ont fait preuve de civisme. Ils ont bien saisi la consigne de fermer les « lieux non indispensables à la vie du pays ».  Mais quelques mètres plus loin, l’ambiance est tout autre. Au camion bar populaire du front de mer, l’épidémie du coronavirus est bien loin des préoccupations. 
«  C’est vrai qu’il y a la maladie mais ce n’est pas une raison de ne pas vivre, je suis musulman, croyants donc c’est le destin » explique un client. Et pour une des salariés de l’entreprise, il faut bien travailler pour nourrir sa famille. 
Magasins fermés
©Mayotte la 1ere
Cet autre restaurant de Mamoudzou a décidé de ne pas recevoir de clients, mais les gérants attendent une communication plus explicite de la préfecture de Mayotte.   
Dans les rues, les recommandations sanitaires ont également du mal à être respectées à l’image de ces nombreux  regroupements à même le sol en plein centre de Mamoudzou.
Une inconscience certainement dûe au fait que jusqu'à ce lundi 15 mars, un seul cas de coronavirus était déclaré pour l’heure à Mayotte. 
Magasins fermés
©Mayotte la 1ere