Covid-19: Les aides aux entreprises maintenues par le conseil départemental

tourisme
Conseil départemental
©Mayotte la 1ere

Avec le reconfinement, le département reconduit les principales mesures du plan de reprise économique. L’aggravation de la situation sanitaire ne facilite pas le quotidien des entreprises et encore moins à faire face aux difficultés.

Certaines structures sont à l’arrêt, quand d’autres ont mis leurs employés en chômage partiel ou en télétravail pour les mieux lotis. Une situation complexe pour bon nombre d’employeurs ; aussi les aides relatives au plan de continuité et de reprise des activités économiques du conseil départemental sont les bienvenues ; même si de l’aveu même du conseil départemental, l’aggravation du contexte sanitaire a affaibli « la stratégie pour la relance économique », retardant de fait la mise en place de certaines d'entre elles.

Capture d'écran site conseil départemental sur les mesures proposées aux entreprises
Capture d'écran site conseil départemental sur les mesures proposées aux entreprises

Ce plan de relance économique couvre différents secteurs d’activité ; en tête de liste le tourisme et le BTP qui bénéficient entre autres d’un dispositif de remboursement des frais d’aménagement et de surcoûts liés au Covid-19. Les entreprises de l’économie sociale et solidaire (ESS) sont également concernées par ce plan; une aide à la consolidation des emplois des salariés est proposée à ces structures bien implantées dans l'économie locale.

TOURISME
©PHOTO : EMMANUEL TUSEVO

Des exonérations ou de prise en charge de loyers font également parties des mesures d’aides, notamment pour les commerçants des marchés ou encore des plaisanciers installés sur des concessions du département. Et pour inciter à consommer local, ce plan tend aussi à aider les petites épiceries « les doukas », par un soutien à la modernisation ou à la formation aux outils qui tendent à faire connaitre leur activité et leurs produits. Si certaines de ces mesures ont été déployées sans délai, d’autres le seront à la fin du confinement à l’instar « des chèques consommation utilisables » dans le secteur touristique, un secteur très durement impacté par cette crise qui dure depuis l'année denrière.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live