publicité

Coup d’envoi du festival Fescuma à Mamoudzou

Du 5 au 8 juillet, le festival culturel de Mamoudzou, le Fescuma, s’installe place de la République pour une série d’une vingtaine de concerts mais une scène ouverte et le concours de l’ambassadeur de Mayotte.
 

  • Arthur Eryeh-Fort
  • Publié le , mis à jour le
C’est samedi que vous pourrez « mouiller le maillot et mailler » sur la place de la République. Le Festival culturel de Mamoudzou, le désormais traditionnel Fescuma, commence ce jeudi après-midi et aura pour tête d’affiche le rappeur français d’origine congolaise Naza, populaire notamment pour son titre MMM, 37 millions de vues sur Youtube. C’est la 4e édition de ce festival, entièrement gratuit, organisé par la mairie de Mamoudzou. « Un évènement culturel alliant tradition et modernité, qui s’adresse aux jeunes et aux moins jeunes » selon le maire de Mamoudzou, Mohamed Majani. En plus de la star Naza, des têtes d’affiche seront présents tout au long de ces 4 jours comme le jeune franco-comorien Goulam ou celui qui fait vibrer le m’godro depuis plus de 25 ans, Baco Ali.
 

 

Dadiposlim interdit de visa


Un absent notable et qui était pourtant à l’affiche : Dadiposlim. Le visa de l’artiste comorien lui a été refusé et il ne pourra donc pas assurer son concert prévu jeudi soir de 0h à 1h. « L'ambassade des Comores a bloqué son visa, explique Elyas, l’organisateur devant le faire venir. Dadiposlim c’est quelqu’un de très respectueux envers les gens, qui a toujours respecter les règles. Je ne comprends pas pourquoi ils bloquent son visa. C’est encore des histoires de politiciens ça! Je suis triste pour son public c’est un rendez-vous manqué».

Une autre absence à noter. Celle de Siou, la seule femme de la programmation. Selon une source qui souhaite rester anonyme, elle aurait un rendez-vous administratif important qui l'empêcherait d'être sur le territoire mahorais pour rencontrer son public. Un festival 100% masculin donc.
 

Des événements annexes aux concerts


Le festival fera aussi la part belle aux nouveaux talents avec une scène ouverte pour 23 groupes samedi soir de 17h à 20h. Et ils ne seront pas là par hasard ! Ils ont été sélectionnés parmi 38 groupes lors d’auditions organisées à la MJC de M’Tsapéré.

Le festival accueillera également vendredi le concours de l’ambassadeur de Mayotte, l’équivalent de Miss Mayotte pour les hommes. Un spectacle qui mettra selon les organisateurs « en avant la beauté de l’homme mahorais, de la culture et des traditions locales ». Une belle soirée en perspective !

Plus d'informations sur le festival sur la page Facebook du festival.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play