publicité

D'Achery est Mort

Agressé à son domicile dimanche soir à coups de Marteau, Frédéric D'Achery, 83 ans, ancien Maire et Conseiller général de Koungou est décédé ce mercredi suite à un malaise cardiaque. Une autopsie révélera les causes exactes de sa mort

© Chafion Madi
© Chafion Madi
  • Par Andry Rakotondravola
  • Publié le , mis à jour le
Lundi après midi, au lendemain de sa violente agression, Frédéric D'Achery était bien sur ses 2 jambes, il a pu s'entretenir avec quelques personnes venues lui apporter du réconfort, à l'occasion de la marche de soutien, organisée spontanément dans son village de Kangani.
© Andry Rakotondravola
© Andry Rakotondravola
Il est revenu sur son agression répétant ne pas avoir bien vu le jeune qui l'a assené de plusieurs coups de marteau à la tête et au dos.
"Il m'a fait signe de ne pas faire de bruit, puis m'a demandé de m'asseoir, il m'a demandé de lui donner la clé de mon coffre, quand je lui ai dit que je n'en avais pas, il m'a donné un coup de marteau sur la tête, j'ai fait tout de suite le mort, j'ai appris ça à l'armée, mais il a continué de me frapper alors que mon sang coulait déjà beaucoup...c'est un miracle que je sois là encore, Dieu est grand " disait t-il.
© Andry Rakotondravola
© Andry Rakotondravola
l'octogénaire paraissait avoir repris toutes ses forces, mais ce mercredi, il se plaignait  de douleurs dans le dos, son médecin lui a prescrit des calmants selon sa sœur Lise Phénix, pour qui il n'y a pas de doute son agression est à l'origine de sa mort. 
Décès de Frédéric D'achery : témoignage de sa sœur Lise Fénix
Malgré l'intervention rapide du SMUR et des pompiers, Fréderic D'Achery ne sera pas ranimé, son decès est constaté à 19h30.  Très vite la nouvelle se répand, les habitants de Kangani encore sous l'émotion de l'agression de dimanche prennent un choc avec cette mort. Quelques personnalités se sont déplacées aussitôt pour présenter leurs condoléances, 
© Andry Rakotondravola
© Andry Rakotondravola
parmi lesquelles, Saindou Bamcolo maire de Koungou, le sénateur abdourahaman Soilihi Ladjo, le conseiller départemental chihaboudine Ben Youssouf ou encore le député Boinali Said.

deces de Dachery

Réaction de Boinali said, député de Mayotte
L'homme était respecté de tous, dans le village tous le connaissait et le côtoyait, beaucoup ont travaillé avec lui.
Aujourd'hui se posent un certain nombre de questions. Sa mort est elle liée directement à l'agression? Pourquoi n'est-il pas resté plus longtemps à l'hôpital? Une autopsie sera réalisé sur le corps levé de son domicile pour la chambre funéraire du CHM ;
Tristesse au décès de Frédéric D'achery
Selon les conclusions de l'autopsie, l'enquête sur son agression pourrait être requalifiée. 

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play