mayotte
info locale

Débrayage surprise des taxis-villes à Mamoudzou

social
Taxis-villes Mamoudzou
Les taxis-villes de Mamoudzou ont cessé le travail ce matin. Ils estiment qu’ils sont sanctionnés trop rapidement par les policiers municipaux à cause d’un problème de stationnement.
 
Très tôt ce matin, pratiquement tous les chauffeurs de taxis de Mamoudzou et de son agglomération étaient à l’arrêt dans le dépose-minute de l’embarcadère de la barge en grande-terre. Aucun client n’a été transporté. Selon le président de la coopérative de taximen, la police municipale de la commune chef-lieu auraient tendance à coller des amendes trop facilement pour stationnement gênant ou dangereux.
Des sanctions qu’ils jugent abusives puisqu’il n’y aurait pas assez de places  de stationnement et ceux qui leurs sont dédiées sont souvent occupées  par des particuliers.
L’autre revendication concerne le transport des bébés de moins de deux ans. Les taximen exigent une révision de la législation.
Le dernier point de revendication est un classique puisqu’elle concerne les taxis clandestins. Ils sont de plus en plus en   plus nombreux et travaillent « impunément » sans payer les charges.
Publicité