Madi Velou : « Mayotte ne peut pas continuer à vivre ainsi »

zakweli dembéni
Madi Velou
©Y.D
Madi Velou, vice-président du Conseil Départemental chargé de l’action sociale, était l’invité de Zakweli ce mardi.

L’élu se dit « surpris et choqué » par les violences et les incendies de la soirée de lundi à Koungou, « Mayotte ne peut pas continuer à vivre ainsi, nous condamnons fermement ces actes ».

Le vice-président annonce que les élus vont se réunir « pour dégager des propositions communes, même si par le passé on l’a déjà fait ».

 Nous sommes aux côtés de l’Etat, nous soutenons ses actions. Nous devons récupérer des terrains comme on l’a fait à Kahani.

insiste Madi Velou

L’élu estime que « les dotations sont trop justes pour accompagner la population. On est le département le plus jeune et le plus pauvre de France ».

Mais selon lui ;

 il ne faut pas attendre tout des pouvoirs publics, les parents sont responsables. Il faut que les parents s’occupent de leurs enfants

S’agissant des mineurs isolés, Madi Velou confirme qu’une action de rapatriement aux Comores est en train d’être mise sur pied. Il annonce par ailleurs : « Nous mettons en place un observatoire de l’enfance en danger, un psychologue mahorais a été recruté, il va arriver le mois prochain ». 

Madi Velou, vice-président du Conseil Départemental chargé de l’action sociale, était l’invité de Zakweli ce mardi.