Démolition d’habitations illégales à Dembeni sur les parcelles de la coopérative agricole de Sada

immigration
Destruction bangas
©Préfecture de Mayotte
Défini par Jean-François COLOMBET, Préfet de Mayotte, Délégué du Gouvernement, le programme de destruction de cases en tôle installées illégalement s’est poursuivi par la démolition de 22 cases construites sans droit ni titre sur deux terrains appartenant à la Coopérative agricole de Sada.
Cette opération, réalisée en application d’une décision de justice, vient ainsi clore un dossier en instance depuis près de 2 ans et demi. Le terrain libéré permettra à la Coopérative agricole de mener des opérations d’aménagement et de reboisement sur ses parcelles, nécessaire pour les ressources en eau.
Destruction bangas
©Préfecture de Mayotte
Chaque occupant a fait l’objet d’une enquête sociale préalable, diligentée par les services de la DJSCS et de l’Association pour la condition féminine et l’aide aux victimes (ACFAV) et s’est vu proposer, dès lors qu’il était français ou en situation régulière, une solution de relogement temporaire.

La situation de Mayotte en matière d’insalubrité, d’habitat illégal et indigne présente une gravité et une acuité particulières. D’autres opérations de démolitions d’habitations illégales sont donc appelées à se dérouler prochainement.