La dengue, fin de l’épidémie ?

dengue
Dengue ARS
Touchée par une double épidémie depuis plusieurs mois, la dengue et le coronavirus, Mayotte semble voir le bout du tunnel avec la dengue. Toutefois, la prudence reste de mise parce qu’elle peut reprendre à tout moment avec la saison de pluies.
Plus de 4.463 cas de dengue ont été confirmés sur le territoire début de l’année.
Même si l’épidémie montre des signes d’essoufflement, les autorités sanitaires appellent à la vigilance. Mais pour la première fois depuis plusieurs semaines, on assiste à une diminution du nombre de nouveaux cas enregistrés par semaine.

On est passé de 300 cas hebdomadaires au mois de mars, période de pic épidémique, à 50 cas mois-ci. Cette diminution annoncée par Santé Publique France est à prendre avec beaucoup de précautions ; en effet, le risque d’une recrudescence à la saison des pluies « kashkazi » dans les mois à venir.

D’où l’appel à la vigilance et au respect des mesures de lutte contre la dengue ; ceci afin affaiblir la transmission virale. Le moustique pour rappel, est responsable de la propagation de la dengue. Et l’un des moyens des plus efficaces, c’est de se protéger des piqûres de moustiques, surtout quand on est malade, afin d’éviter de contaminer son entourage.

Cette année, la dengue a provoqué 403 hospitalisations, dont 25 personnes étaient en réanimation ; 944 passages aux urgences. Mayotte déplore 16 décès.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live