Des DCP pour préserver les ressources halieutiques du lagon

ressources marines
6188f420c39aa_whatsapp-image-2021-11-08-at-12-07-30.jpeg
DCP ©H.H
La campagne a débuté il y a quelques jours, 14 dispositifs de concentration de poissons vont être posés en mer par le Parc Marin de Mayotte.

14 DCP vont être installés autour de l'île. 

Des dispositifs de concentration de poissons pour une pêche durable. Le projet vient d’être lancé par le Parc marin de Mayotte. Ces installations permettent d’attirer les poissons de toutes sortes sur la même zone. Ils facilitent ainsi le travail des pêcheurs et leur évitent d’aller trop loin en mer.

6188f7fd1db44_whatsapp-image-2021-11-08-at-13-10-32.jpeg
Parc Naturel Marin ©Mayotte la 1ere

Protéger les poissons du lagon

Un bloc de béton est posé au fond de la mer. Il est relié à une corde et des bouées en surface pour signaler la position du banc de poissons. Le pêcheur n’a plus qu’à se servir. Dans six mois les DCP posés seront tous opérationnels pour quelque 400 pêcheurs de l’île.

Ressource halieutique : œuvrer pour une pêche durable

Ces nouvelles zones de pêche sont toutes situées à l’extérieur du lagon. Le parc marin veut ainsi protéger les espèces vivantes près des récifs. Actuellement 35 % des poissons pêchés à Mayotte viennent du lagon. Une ressource fragile. Le parc marin souhaite inciter les pêcheurs à exploiter les poissons de haute mer comme le thon.

Mais ces espèces sont elles aussi victimes de surpêche. Chaque année environ 1000 tonnes sont prélevées par les thoniers senneur dans le parc marin de Mayotte. Le bureau du parc marin demande l’interdiction de ces gros navires de pêche dans toute la zone autour du Mayotte. Une revendication de longue date des pêcheurs locaux.