Deux interpellations, ce mercredi, lors des violences à Doujani

violence
Nettoyage d'un barrage à Doujani ©archives
Mercredi soir, beaucoup d'automobilistes et de riverains ont vécu l'enfer aux abords de Doujani. Au cœur des violences, les effectifs de police sont parvenus à interpeller deux individus.

En début de soirée, Doujani a basculé dans la violence, alors que le village de M'tsapéré s'est coupé du monde depuis samedi en érigeant des barrages aux entrées et sorties de la localité de la commune de Mamoudzou pour dire stop à la violence.

Plusieurs individus ont affronté les forces de l'ordre une bonne partie de la soirée de mercredi. Pendant les émeutes, les effectifs de police ont interpellé deux individus. Ils sont toujours en garde à vue à l'heure actuelle.

Bilan, chez les forces de l'ordre, deux policiers blessés. L'un souffre d'une fracture à la main et se retrouve avec une interruption temporaire de travail de 45 jours, l'autre, blessé à la cheville, s'est vu notifier une itt de 10 jours. Ils ont été victime de jets de pierres et de cocktails Molotov. Depuis le début de l'année, 10 policiers ont été blessés dans l'exercice de leur fonction à Mayotte.

Face à cette montée de la violence, le syndicat Alliance Police Nationale réclame "des renforts urgent d'unités spécialisés pour faire face à cette montée d'agressions contre les forces et les mahorais, en attendant des mesures de sécurité publique sur le long terme."