Direction les finales nationales pour trois clubs mahorais

sport
Trois clubs dans l'hexagone pour jouer les finales de championnats de France ©Vautour / ASC Tsingoni / Combani CH
Combani et Tsingoni en handball et Vautour en basket sont attendus à Paris. Ils joueront la semaine prochaine les finalités championnats de France dans leurs catégories respectives.

Trois clubs iront représenter Mayotte, la semaine prochaine, en métropole. Deux en handball et un en basket. Revue d'effectif. 

L'ASC Tsingoni, le retour

Les rouges ont été sacrées championnes de Mayotte de handball pour la 16e fois depuis 1986 et la création de l'ASC Tsingoni. Un titre acquis, samedi, sur le terrain du PC Bouéni, qui termine deuxième au classement. 16e titre pour les rouges, qui n'avaient plus goûté à l'ivresse du champion de N3 depuis 2010. 

Les joueuses de Badirou Abdou, revenu au club depuis deux ans et déjà vainqueur de la coupe de Mayotte en 2021 et donc sacré champion de Mayotte en 2022, ont rendez-vous à la maison du handball de Créteil dès lundi pour les finalités du championnat ultramarins de Nationale 3.

Abouchirou Soultoini et ses partenaires se retrouvent dans une poule à trois avec les martiniquaises d'Arsenal du Robert et des réunionnaises de La Tamponnaise. Elles joueront leur deux matchs de poule le mardi 31 mai. Le premier de chaque poule s'affrontera en finale ultra-marine. Le vainqueur ira défier Palente Besançon HB en finale de N1. Le perdant pourra prétendre au titre de champion de N2.

Combani CH, pour une première

C'est l'autre club mahorais présent aux finalités ultra-marines. Combani a validé son ticket en remportant avec la manière le match d'appui face à son rival de toujours l'ASC Tsingoni. 

Les combaniens vont participer pour la première fois à ces finales et marcher sur les traces de leurs grandes sœurs du club, qui chez les dames, ont participé à ses finales huit fois de suite dans les années 2010. 

A Créteil, les hommes d'El-Zaki Ahmed seront eux aussi dans une poule à trois avec les martiniquais de l'USC Citron de Fort-de-France et les guadeloupéens de l'ASUP Baie-Mahault. Les combaniens auront leur deux matchs de poule le lundi 30 mai. Ils doivent prendre l'avion samedi. Là aussi, les premiers de poule s'affrontent en finale et le vainqueur ira se frotter à Vénissieux pour la finale N2.

Vautour, avec des ambitions

En basket, Vautour retrouve les finales trois ans après leur dernière participation. Les verts se retrouvent dans une finale à 6 avec deux autres équipes ultra-marines, les guyannais de l'AC Tours, les néo-calédoniens de Dumbéa et trois clubs de l'hexagone, Levallois, le TOAC et Alfortville. 

Vautour compte bien faire bonne figure à Eaubonne du 4 au 6 juin. Après leur victoire contre le BCD, samedi à Labattoir, les supporters des verts avaient prévenu avec un message sans équivoque "BCD au revoir, à qui le tour ?". Dans ces finales à 6, Vautour débutera face à Alfortville, samedi, un adversaire que Mayotte a déjà croisé cette année. C'était en janvier dernier, avec le BCM, lors du trophée coupe de France. Les trois vainqueurs et le meilleur perdant de ce premier tour se qualifieront pour les demi-finales.