Distribution de cadeaux à l’hôpital par le Rotary

hôpital
Distribution de cadeaux à l’hôpital par le Rotary
Le Père-Noel est venu avec une centaine de cadeaux. ©Géraldine LOUIS
Le Père-Noël a distribué des cadeaux aux enfants hospitalisés. Une action menée par le Rotary Club de Mamoudzou pour apporter un peu de bonheur à ces enfants malades à l’approche des fêtes de fin d’années.
Distribution de cadeaux à l’hôpital par le Rotary
Les couloirs du service pédiatrie sont colorés et décorés de guirlandes à l'approche de Noel. ©Géraldine LOUIS

Au 2ème étage de l’hôpital, le service pédiatrie qui accueille les enfants malades tente de se démarquer du reste de l’hôpital. Ici les murs sont colorés et décorés de petits motifs qui plaisent aux enfants. Les chambres sont dotées de verrières pour laisser rentrer plus de lumière. Tout est fait pour faire oublier que l’on est dans un hôpital, mais les lits médicalisés qui traversent les couloirs, les enfants qui se déplacent avec des perfusions ne trompent pas.

Distribution de cadeaux à l’hôpital par le Rotary
Ce petit ne pourra pas assister à la distribution avec les autres enfants, il doit se faire opérer cet après-midi. ©Géraldine LOUIS

Alors le temps d’un après-midi, à l’approche des fêtes de fin d’années, autour du sapin et du père-noël, le personnel de l’hôpital et les petits patients partagent un moment de convivialité pour oublier la maladie.

Distribution de cadeaux à l’hôpital par le Rotary
Les enfants en capacité de se déplacer sont tous arrivés, la distribution peut commencer! ©Géraldine LOUIS

Le Père- Noël a emmené une centaine de cadeaux sur un chariot de distribution de médicaments. Installé tout autour dans le hall du service pédiatrie ; parée de guirlande pour l’occasion, les mamans et les enfants en capacité de se déplacer attendent la distribution de cadeaux. ”Par qui on commence ? “ demande Annaïck, l’assistante du Père-Noël qui œuvre au sein du Rotary.  Un silence s’installe puis Samira s’élance. La petite fille de 6 ans est aveugle, mais elle va droit devant elle et tend la main vers le Père Noël. “Tu as été sage ? “ lui demande le Père-Noël. La petite fille hoche la tête et reçoit son cadeau.

Distribution de cadeaux à l’hôpital par le Rotary
Le Père-Noel a distribué des cadeaux aux enfants dans le hall du service pédiatrie. ©Géraldine LOUIS

Une autre petite fille s’avance vers le Père-Noël. Intimidée, elle hésite à prendre le cadeau qu’il lui tend. “Tu t’appelles comment ? lui demande le Père-Noël. Souania“ chuchote la fillette de 5 ans avant de prendre le paquet et de regagner sa place. Une enfant plus âgée se présente avec une petite perfusion et claudique pour se déplacer. Elle reçoit son cadeau avec un bonheur évident.

Distribution de cadeaux à l’hôpital par le Rotary
Souania intimidée par le Père-Noel a tout de même surmontée sa peur pour prendre son cadeau. ©Géraldine LOUIS

"La devise du Rotary c’est la générosité et donner à tous ceux qui en ont besoin en priorité."

Annaïck Millot membre du Rotary Club Mamoudzou

“On prépare cette fête depuis quelques semaines mais tous les ans on fait cette action du Rotary club de Mamoudzou. C’est donner un petit peu de joie à des enfants qui souffrent et à ces parents aussi qui souffrent pour les tout-petits“ explique le Père-Noel.

Distribution de cadeaux à l’hôpital par le Rotary
Le Père-Noel apporte des cadeaux au service pédiatrie pour rendre le séjour des enfants plus agréable. ©Géraldine LOUIS

Antuya, est la maman de Fahia. Elle passe un moment agréable.“ C’est une très bonne chose que ma fille ait reçu un jouet. Elle oublie un peu sa maladie comme cela, elle passe un moment apaisant“ se réjouit la maman de Fahia, hospitalisée depuis 7 jours pour une infection.

Distribution de cadeaux à l’hôpital par le Rotary
Fahia en tee-shirt jaune et sa maman à droite de la photo ©Géraldine LOUIS

C'est la huitième année que cette action est lancée sur Mayotte. L’idée n’est pas de donner un aspect religieux ou de faire un événement fastueux. “Ce que l’on veut, c’est faire plaisir aux gens et améliorer un peu leur quotidien à l’hôpital. Puisqu’ils sont hospitalisés dans des cas difficiles pour beaucoup. Il y en a qui sont très seul. Il y en a qui ne sont pas valides, c’est pour ça qu’on va faire le tour des chambres après“ annonce Annaïck Millot du Rotary Club Mamoudzou.

Distribution de cadeaux à l’hôpital par le Rotary
Le Père-Noel n'oublie pas les enfants qui n'ont pu assister à la distribution, il se rend dans leur chambre. ©Géraldine LOUIS

“On a prévu une centaine de cadeaux pour la pédiatrie et la néo-natalité. Ce sont des cadeaux très utiles. On a fait un choix de leur donner de quoi rentrer à la maison avec des couches, des biberons, des layettes … “

Annaïck Millot du Rotary Club Mamoudzou.

"Il faut qu’on remercie jouet club qui participe puisque vous savez que le Rotary vit de dons. Nous nous donnons, mais il y a les sociétés qui donnent et puis il y a les pharmaciens d’officines aussi" précise Annaïck Millot du Rotary Club Mamoudzou. Et puis, il y a les artistes qui s’expriment en dansant, pour apporter de la joie. La compagnie Kayziadance du Royaume des Fleurs présente son spectacle "Risidalé", qui veut dire n’oublions pas. Un spectacle fait dans le cadre de la prévention au Covid 19.

La compagnie de danse travaille avec les enfants malades depuis trois ans. "On travaille en pédiatrie par rapport à la motricité des enfants. On apporte de la joie et de la gaité de l’extérieur aux enfants qui sont un peu seul, on leur apporte de l’énergie. On est là trois jours par semaine“ détaille Djodjo Kazadi, directeur artistique de la compagnie Kayziadance.      

Distribution de cadeaux à l’hôpital par le Rotary
La fête bat son plein dans le hall du service pédiatrie. ©Géraldine LOUIS

"On entend des cris de joies et puis des applaudissements. On est heureux de leur apporter de la joie en prévision de ces fêtes à venir. Il est toujours important que les enfants aient un bon moral. Le fait qu’il y ait de la joie, du bonheur même si c’est le temps d’un après-midi, c’est toujours très important pour que les enfants aillent bien", conclut le Docteur Hervé Apere, chef du pôle enfant au CHM.