Gros nettoyage de la vasière des Badamiers à l'occasion de la journée internationale pour la conservation de la mangrove

environnement dzaoudzi
Nettoyage vasière des Badamiers journée internationale conservation écosystème mangrove
Spectacle désolant dans la mangrove des Badamiers avec des déchets de toute sorte, y compris de l'electroménager. ©Commune de Dzaoudzi-Labattoir
A Mayotte, la mangrove est menacée. Cet écosystème rend pourtant de nombreux services dont la protection du littoral en cas de cyclone ou de tsunami. Il est donc temps de la protéger, ce que rappelle cette journée internationale pour sa protection.

Les camions de la communauté des communes de Petite Terre et des services techniques de la commune de Dzaoudzi-Labattoir multiplient les aller-retour entre la vasière des Badamiers et le quai de transfert de Petite Terre.
Il faut dire que depuis ce matin, une opération de nettoyage de la vasière est en cours. Objectif : enlever tous les déchets de la mangrove. Et malheureusement, ce n'est pas ce qui manque !

Nettoyage vasière des Badamiers journée internationale conservation écosystème mangrove
Le service technique de la commune de Dzaoudzi-Labattoir a ramassé de nombreuses carcasses de frigo. ©Sony Chamsidine

La vasière des Badamiers est l'un des sites classés d'importance internationale sur Mayotte. C'est une mangrove et l'on souhaite nettoyer cette mangrove pour la faire découvrir à la population et aussi la protéger.

Faynoussati Ali Hamissi, chargée de mission Gemapi et biodiversité à la Communauté de communes de Petite Terre

Nettoyage vasière des Badamiers journée internationale conservation écosystème mangrove
Beaucoup trop de ferraille aboutit dans la mangrove. ©Sony Chamsidine

Carcasses de réfrigérateurs, de fours électriques, de machines à laver, ordures ménagères ont été retrouvées dans cette mangrove. Cette opération de nettoyage est donc l'occasion de sensibiliser encore une fois les collectivités de l'importance de cet écosystème. Une opération similaire sera menée le 7 août, mais avec le grand public pour que le message puisse passer.

Un écosystème qui disparaît trop vite

La journée internationale pour la conservation de l'écosytème de la mangrove a été instaurée en 2015 par l'UNESCO, l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture. Elle est célébrée tous les 26 juillet.
La mangrove contribue à la sécurité alimentaire et à la protection du littoral dans le monde entier. Pourtant, elles disparaissent 3 à 5 fois plus vite que les pertes forestières globales. Au cours des 40 dernières années, la mangrove a été divisée par 2.