Meurtres en Petite-terre : des renforts pour sécuriser la zone et accélérer l’enquête

violence dzaoudzi
gendarmes mobiles
(photo d'illustration)

Moins de 24h après les annonces de Sébastien Lecornu, 40 gendarmes mobiles ont atterri à Pamandzi ce mardi, peu avant midi

Des militaires qui étaient déjà en renfort à la Réunion, ils devaient repartir vers l’hexagone mais sont finalement dépêchés à Mayotte pour sécuriser les zones de violences notamment à Labattoir, lieu des 3 homicides en fin semaine dernière. Ces gendarmes mobiles resteront une semaine sur le territoire, selon le cabinet du ministre des outre-mer avant d’être remplacés par deux pelotons de gendarmes et 10 enquêteurs…

La rue Oudinot assure que ces renforts resteront chez nous le temps qu’il faut...pour permettre l’interpellation les auteurs de ces crimes.

Et d’ailleurs le parquet souligne que l’enquête se poursuit… une série d’interpellation a eu lieu ce mardi 26 janvier , un peu partout dans l’île…le résultat d’une collaboration parfaite  entre la police, la gendarmerie et la justice.