publicité

Echos de campagne

Conséquence de l’attentat de Manchester en Angleterre, l’Etat d’urgence risque de se prolonger en France, c’est en tout cas le souhait du président Macron.

  • Par Chamsudine Ali
  • Publié le
François Hollande avait déclaré l'état d'urgence le 13 novembre 2015. Depuis cette date, cette mesure exceptionnelle n'a jamais été retirée.  L'Élysée avait un temps voulu y mettre fin le 14 juillet dernier,  mais la tuerie sur la promenade des Anglais à Nice a contraint le gouvernement de renoncer à ce retrait.

Et la fin de l'état d'urgence n’est toujours pas d'actualité. Emmanuel Macron compte demander au Parlement sa prolongation jusqu'au 1er novembre alors qu'il arrive normalement à échéance le 15 juillet prochain. Une annonce faite à l'issue d’un Conseil de défense.
 
L’exigence d’honnêteté des politiciens s’accompagne d’une ambiance générale de méfiance et d’accusations tous azimuts.
 
Et c’est un ministre très proche d’ Emmanuel Macron qui s’est retrouvé au centre d’une tourmente. Richard Ferrand, ministre de la cohésion des territoires. Le Canard Enchainé l’a accusé d’avoir favorisé l’agence immobilière de sa femme lorsqu’il était président des Mutuelles de Bretagne. Mais l’intéressé a démenti, ainsi que le porte parole du gouvernement. La droite veut faire saisir le parquet national financier. Richard Ferrand a été attaqué aussi sur l’emploi de son fils. Là encore, démenti. Richard Ferrand ; alors à la tête de « En Marche » a été celui qui a le plus insisté sur la probité des élus  pendant la campagne.

Le nouveau ministre de l’éducation Jean-Michel Blanquer avance ses pions. On a parlé des classes à 12 élèves en CP et CE1, il y en aura 2 200 à la prochaine rentrée. Autre réforme la fin des devoirs à la maison.
 
C’est  l'une des mesures-phares que Jean-Michel Blanquer souhaite appliquer à l'école. Le ministre de l'Éducation nationale a annoncé dans une interview accordée à l'hebdomadaire Le Point qu'il souhaitait que les enfants n'aient plus à faire leurs devoirs à la maison, mais qu'ils puissent les effectuer à l'école, en créant des temps d'étude accompagnés.
Les devoirs à la maison peuvent représenter une injustice selon que l’on a des parents qui ont le niveau et les moyens d’aider leurs enfants ; et d’autres qui ne peuvent pas le faire. 
Qui pourra aider les enfants à faires leurs devoirs ?  Des professeurs mais aussi par des bénévoles, des retraités, des étudiants, des associations, des jeunes en service civique... Jean-Michel Blanquer mise sur toutes les bonnes volontés pour aider les enfants après la classe.
« Tout est à jeter dans la réforme du code du travail » voulue par Emmanuel Macron. C’est Jean-Luc Mélenchon qui s’exprime ainsi.

En campagne à Marseille pour entrer à l'Assemblée nationale, Jean-Luc Mélenchon veut apparaître comme le premier opposant à la politique d'Emmanuel Macron. Il n'a pas mâché ses mots sur la nouvelle réforme du Code du travail du gouvernement.
 «Tout est à jeter» dans cette réforme, lance Jean-Luc Mélenchon. «Pour nous le Code du travail c'est l'histoire des luttes du mouvement ouvrier. Page après page, ce sont des droits acquis (...). Et si le Code du travail est parfois touffu, c'est parce que le Medef n'a cessé de vouloir y introduire ici, là, des dérogations», poursuit le leader de la France insoumise. Il considère «grotesque» d'affirmer que le Code du travail, avec ses 3000 pages, est trop complexe: «Est-ce que quelqu'un se plaint que l'annuaire du téléphone est trop épais?» demande-t-il.
Jean-Luc Mélenchon affirme aussi que le président n’a le droit de rien faire avant les législatives, "On n'abrogera pas le Code du travail sur le perron de l'Élysée".

Le couple présidentiel s’est enfin installé à l’Elysée, mais il va y avoir encore des travaux pour refaire la plomberie, l’électricité, et pour rénover l’ameublement et la décoration.
 
Là, il ne faut y voir aucun caprice c’est la Cour des Comptes elle-même qui avait prévenu dès la parution de son rapport sur la gestion de la présidence en 2016, que tout le palais de l’Elysée  aurait très rapidement besoin d’une rénovation.  Un chantier à 100 millions d’euros qui devrait s’étaler sur 7 ans.
Aucun des travaux nécessaires n’a été effectué durant toute la présidence Hollande.
Dans l’appartement privé de 300m2 du chef de l’Etat,  en plus des soucis de fuites, il aura fallu attendre la livraison d’un nouveau matelas pour le lit présidentiel. Jusqu’à présent le couple Macron louait un appartement non loin, et leurs voisins sont bien content de les voir partir car les mesures de sécurité commençaient à leur rendre la vie difficile.
 
Nous avions parlé au début de la semaine d’un jeune candidat de 21 ans à la Réunion ; présenté par la presse réunionnaise comme le plus jeune candidat de France. Eh bien non, il y a encore plus jeune !
 
Elle s’appelle Elsa Régis, elle 18 ans. Elle se présente dans l’Isère, dans la région de Grenoble pour le parti de Jean-Luc Mélenchon « la France Insoumise ». Après il est possible qu’au grè des milliers de candidats on trouve plus jeune de quelques jours, puisque de toutes façon 18 ans est le minimum requis.
Rappelons qu’aux dernières législatives la plus jeune élue était Marion Maréchal le Pen, elle avait 22 ans en 2012.
 
1 495 694 244

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play