publicité

Primaire de la Gauche : un double enjeu

L’actualité politique à Mayotte comme partout ailleurs dans le territoire national, est évidemment dominée par la primaire des socialistes et leurs alliés, avec un double enjeu. Désigner les finalistes du 2ème tour et deuxièmement, en faire un succès en dépassant un seuil d'electeurs.

© DR
© DR
  • Ismael Said Combo
  • Publié le , mis à jour le
"Oui, ce sont là, deux enjeux assez importants, qui donneront le LA à la fois pour le 2nd tour de la primaire le 29 janvier prochain, mais également une 1ère idée sur le TON avec lequel sera abordé le grand match de mai prochain, au sujet de la présidentielle.
Mais un 3ème enjeu s’est invité dans le débat par la force des choses je dirai, cela peut se poser en une question, « LA GAUCHE PEUT ELLE ENCORE GAGNER » ???
Une vraie question vous le voyez, déjà à l’esprit pour l’ensemble de la Gauche avant même de connaitre leur vrai champion.
Cela ne peut pas en être autrement tant la GAUCHE part divisée pour la course à l’Elysée.
Jean-luc Melanchon et Emmanuel Macron qui font cavaliers seuls… Chacun pour soit donc, avec un avantage pour le premier qui bénéficie déjà du soutien du parti communiste.
Au moment où on mettait sous presse cet éditorial, un premier objectif était atteint et annoncé officiellement par le secrétaire national du parti socialiste Jean-Christophe Cambadelis, puisque sur les 3090 bureaux de vote, entre un million et ½ et 2 millions d’électeurs avaient pris part au vote.
Les organisateurs tablaient sur 1 million et demi.
Le trio de tête à l’issue du 1er tour, c’est   1- Benoît Hamon qui a obtenu : 35.21% des   suffrages,
2- Manuel Valls avec : 31,56% des suffrages
3- Arnaud Montebourg : 18,78%.

A Mayotte, c’est Manuel Valls qui arrive en tête. Il faut dire qu’il est le seul parmi les 7 candidats à avoir été en contact avec les mahorais, mais l’exercice du pouvoir en tant que 1er ministre a certainement joué dans le choix des mahorais.
Comme quoi, rien ne vaut le contact humain.
Benoit Hamon arrive donc en tête soutenu par un électorat qui l’aurait suivi par conviction dira-t-il.
Mais au-delà du vote lui-même, c’est l’exercice démocratique qui a surtout capté notre attention, tant il est vrai, il est porteur de plusieurs enseignements, mais surtout, très instructif.
C’est une première manche gagnée donc pour Benoit Hamon, prochain rendez-vous suis-je tenté de dire d’abord mercredi pour un débat entre les deux finalistes et dimanche prochain pour le 2ème tour."

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play