Enfin un navire pour la SNSM 976

société
Équipage de sauveteurs de la SNSM Mayotte.
©SNSM Mayotte

La société nationale de sauvetage en mer (SNSM) va bientôt disposer d’un nouveau bateau après deux ans sans navire. Deux ans durant lesquels, l’équipe de bénévole ravaillait à la reprise de leur mission à Mayotte. "Tamani", désir en shimaoré, sera bien équipé et son équipage formé.

un navire enfin pour la snsm 976

« D’abord c’est un bateau de 9 m avec deux moteurs de 250 chevaux, donc ça nécessite une maîtrise supplémentaire par rapport à celui qu’on avait qui était motorisé à 2 × 115 »

Frédéric Niewiadomski, président SNSM 976

Fier et heureux, la SNSM 976 se réjouit à la perspective de reprendre très rapidement le sauvetage en mer après deux ans d’inactivité faute de navire

 

« Il a été très dur malheureusement d’être indisponible, sachant les besoins qu’il y a, on va pouvoir repartir... On est prêt, on s’est préparé pendant cette période d’attente »

et ces  préparations ont consisté à la formation des bénévoles à la prise en mains du nouveau bateau nouvelle génération

« Il y a quelques équipiers  qui sont partis en formation en métropole au vu des spécificités de ce bateau et aussi l’équipement qui est à bord nécessite des formations notamment des formations de radaristes, de lunettes de vision nocturne, on a eu besoin de suivre quelques formations »

Un partenariat avec le CHM a permis de constituer un matériel médical de premiers secours à bord du bateau tout a été préparé pour qu’à son arrivé Tamani puisse partir sauver des vies en mer. Tamani devrait être à Mayotte dans la première quizaine de janvier 2021. Il pourra alors sillonner les côtes, mais aussi le lagon pour porter secours aux usagers de la mer.