Entre jeux d’alliances et coups bas, la CADEMA a un nouveau président

élections
Saindou Rachadi
Saindou Rachadi, nouveau président de la CADEMA ©Frahati Youssouf-Said
Et c’est un inconnu Saindou Rachadi qui a été élu, grâce à l’union de la majorité et de l’opposition de sa commune Dembéni, et grâce aussi et surtout au soutien des élus de l’opposition de la commune chef-lieu.
Sur 42 voix, Saindou Rachadi rafle 26, contre 16 à son adversaire. Après ce coup d’état réussi, le nouveau président se pose en rassembleur et réclame maintenant la fin des « coups bas » pour dit-il laisser place à l’unité: 

« j’invite à nos amis élus de Mamoudzou de la mairie de Mamoudzou et la municipalité de Dembéni on doit travailler mais dans la main on est plus à l'âge de la guerre des campagnes sont finies pour faire avancer notre territoire nous devons travailler dans la main parce que les enjeux sont énormes ».

Saindou Rachadi, nouveau président de la Cadema

En somme, "il faut se retrousser les manches" exhorte Saindou Rachadi. De nombreux projets sont dans les cartons, comme celui de trouver un siège propre à la structure. Mais la CADEMA ce sont également des projets concrets comme « l’environnement, l'habitat qui font partie de notre priorité il y a beaucoup à faire tant en matière de développement économique, les embouteillages en matière des déchets, il y a le projet de Caribus la gare maritime. On est là pour essayer de trouver des solutions, travailler ensemble main dans la main ». Travailler main dans la main avec la majorité de la commune chef-lieu, c'est le mot d'ordre lancé par le nouvel homme fort de la CADEMA. Un pari risqué, d’autant que la même majorité de la commune de Mamoudzou est complètement évincée du bureau de la structure.
 
hamidani magoma
Hamidani Magoma

Battu lors de ce scrutin, Hamidani Magoma dit respecter le résultat des urnes et lance tout de même «je ne suis pas venu pour un intérêt partisan mais pour l'intérêt général ; et à mon âge je pense à mes enfants à mes proches et à la future génération ; je serai là, actif, les 6 prochaines années comme cela m’a été demandé par la population qui m’a donné mandat ».
 
cadema
logo CADEMA ©mairie de Mamoudzou

Mohamed Majani, qui a passé 6 années à la tête de la CADEMA, estime que son bilan est positif, au vu des projets mis en place et ceux qui sont déjà finalisés comme le projet de territoire pour les 10-15 ans à venir. Le projet Caribus est en bonne place « ce sont 145 million d’euros et le chantier doit démarrer d'ici la fin de l'année » souligne ce dernier. Mohamed Majani, fier de son bilan et qui voit dans l’élection de cette nouvelle équipe que des points positifs « des jeunes qui sont là je pense et ça promet », conclut celui qui a démissionné du conseil municipal et communautaire la semaine dernière. Reste maintenant à savoir comment les deux communes vont travailler ensemble.
 
projet caribus
caribus ©Mairie de Mamoudzou

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live