mayotte
info locale

Etudiants et lycéens de Mayotte récompensés pour des projets d’entreprise innovants

entreprises
Concours mot d'or
Bruce Piombo, arrivé premier, en compagnie de Moïse Issoufali dont l’agence Air Austral a offert le billet d’avion pour Paris – Crédit Yoram Melloul ©Yoram Melloul
16 étudiants et lycéens ont reçu une récompense au concours du « Mot d’Or ». Le vainqueur devra représenter Mayotte à Paris lors de la semaine de la langue française et de la francophonie en 2020.
Une trentaine de professeurs, étudiants, lycéens et parents se sont réunis au vice-rectorat de Mayotte pour assister à la remise du prix du «Mot d’Or». Organisé par l’APFA (Actions pour promouvoir le français des affaires), ce concours international vise à promouvoir le français comme langue professionnelle des affaires. Une rencontre entre tous les lauréats aura lieu à Paris en mars 2020.

Près de 160 étudiants et lycéens de trois établissements ont tenté leur chance à Mayotte cette année. Au cours d’une épreuve d’une heure passée en mars, ils avaient dû, notamment, proposer un projet entrepreneurial innovant.

Le vainqueur de l’édition 2019 s’appelle Bruce Piombo. Le jeune homme de 20 ans est en 1ère année de BTS au lycée de Petite Terre. Timide mais enjoué, il a présenté son projet de pack touristique pour Mayotte devant un public attentif. L’idée lui est venue après avoir constaté que « personne n’essaie de créer d’offre touristique à Mayotte pour faire baisser le coût d’une prestation sur l’île. » Son idée ? Synthétiser l’offre touristique qui existe à Mayotte. Pour lui, cela permettra de lutter contre le manque d’information auquel sont confrontés les touristes en rendant plus lisibles les activités qui existent.

Il aura la lourde charge de représenter le 101ème département de France lors d’un séjour à Paris en mars de l’année prochaine. Il parlera de son projet devant des lauréats venus du monde entier. Il a pu s’entraîner une première fois pendant la cérémonie. Sa professeure, Madame Varsovie, l’a aidé à préparer une présentation en amont. En riant, elle explique :

Je savais qu’il allait gagner et qu’il devrait expliquer son projet au public. Mais je ne pouvais rien lui dire. Alors j’ai essayé de ruser en lui envoyant des messages pour qu’il écrive un power point. Je pense qu’il a fini par se douter de quelque chose…

Un salon de coiffure - bar


D’autres projets originaux ont émergé à l’occasion du concours. Le public a particulièrement apprécié l’idée d’Anfaïta Oussene de créer un salon de coiffure – bar. Arrivée troisième du concours, cette lycéenne de 16 ans au lycée de Sada raconte: « j’ai pensé que les gens seraient contents de prendre un apéritif en attendant de se faire coiffer. »
Concours mot d'or
Bruce Piombo, arrivé premier, en compagnie de Moïse Issoufali dont l’agence Air Austral a offert le billet d’avion pour Paris – Crédit Yoram Melloul ©Yoram Melloul

Moïse Issoufali, directeur de l’agence Air Austral à Mayotte et partenaire du concours sur l’île, se félicite de la bonne tenue de la cérémonie. Pour lui le « Mot d’Or » est l’occasion de « permettre à la jeunesse mahoraise de s’émanciper. »

Catherine Ibanez, inspectrice de l’Académie de Mayotte, a présidé le jury du concours. Elle a fortement soutenu l’organisation de cette opération. Pour elle, « ce type d’initiative permet aux élèves et aux professeurs de faire le travail pédagogique différemment. »


En voyant les élèves quitter joyeusement la salle, elle sourit : « c’est sûr, la prochaine édition va faire un carton plein ! »

 
Publicité