La filière d’immigration clandestine africaine tourne à plein régime

immigration
Familles clandestines
Ils sont Burundais et Rwandais ; mercredi soir 18 Africains continentaux  ont débarqué  à Dapani dans la commune de Bandrélé. Parmi eux 9 adolescents. La présence  d'autant de mineurs sur ce kwassa interroge. Sont-ils venus rejoindre des proches ? 
 
Dans un article du journal de mayotte, le directeur de l'association « Solidarité Mayotte » donne une idée sur l'ampleur du phénomène. Ces six derniers mois, les associations ont recensé 668 nouveaux arrivants non comoriens. Deux fois plus que toute l'année dernière. Des hommes et des femmes qui se retrouvent souvent dans la rue, faute d'hébergement d’urgence suffisant.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live