publicité

Les finances des collectivités au coeur du 25ème congrès de l' ACCD'OM à Mayotte

Les finances des communes et des collectivités, la protection de l'environnement et de la biodiversité seront au coeur du 25ème congrès de l' Association des communes et des collectivités d' Outre-mer qui s'ouvre lundi 17 octobre 2016 à Mayotte. 200 participants sont attendus pour ces assises . 

  • Par Emmanuel Tusevo
  • Publié le , mis à jour le
Mayotte avait déjà accueilli ce congrès il y a 15 ans en 2001.Lilian  Malet, délégué général de l'ACCD'OM, souligne que, entretemps, Mayotte a accédé au statut de département qui lui pose un certain nombre de problèmes.

" Nous souhaitons, en organisant notre congrès à Mayotte, mettre l' accent sur un certain nombre de difficultés que rencontrent les élus en particulier, mais évidemment, ce sont des problèmes que rencontre aussi laé population. Nous souhaitons mettre l' accent là - dessus et essayer de faire connaître ces situations au cours des semaines, des mois, des années à venir.", a déclaré Lilian Malet, au cours d'une conférence de presse organisée à Mamoudzou avant l'ouverture du Congrès.
LILIAN MALET (à gauche) ET Mme HANINA IBRAHIMA , PRESIDENTE DE L' ACCD'OM ET MAIRE DE CHIRONGUI(à droite) © PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU LILIAN MALET (à gauche) ET Mme HANINA IBRAHIMA , PRESIDENTE DE L' ACCD'OM ET MAIRE DE CHIRONGUI(à droite)

Trouver des nouveaux moyens financiers


Il a ensuite évoqué les difficultés financières des collectivités dûes à des baisses de dotations aux communes.

" Nous avons un certain nombre de compétences, mais pour les exercer, il nous faut des moyens financiers. Aujourd'hui, il y a une baisse des dotations qui provoque des difficultés au niveau des collectivités. Nous souhaitons mettre l' accent là-dessus pour éviter qu'il y ait trop de pertes au niveau de nos collectivités et faire en sorte de trouver des nouveaux moyens financiers.", a-t-il ajouté.

Impacts de la loi NOTRe sur les collectivités d' Outre - mer


Line Rose BAILLIF, Maire adjointe des Avirons à La Réunion et Secrétaire générale de l' ACCD'OM (pour 2 ans) a abondé dans le même sens que Lilian Malet tout en mettant un accent particulier sur la loi NOTRe .
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU
LINE ROSE BAILLIF : "L' année dernière, toutes les collectivités étaient impactées par la diminution de la dotation globale de fonctionnement. Cette année, nous avons la loi NOTRe. Il y aura des transferts des compétences au sein des communautés d' agglomérations, toutes ces problématiques doivent être examinées lors de notre congrès à Mayotte.
Mon ressenti est que les communes se vident un peu de leur contenu. On se demande au niveau des communes, qu'est- ce qui va nous rester? Quand nous sommes des petites communes, on a l' impression d' être un peu perdues dans la masse, c'est difficile de se faire entendre, de faire ressortir nos problèmes parce que on a très peu de représentation."

EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU


CLIQUEZ POUR COMPRENDRE LA LOI NOTRe : 

 
https://www.google.fr/search?q=la+loi+NOTRe

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/visuel/2015/05/28/que-change-la-loi-...

http://www.vie-publique.fr/actualite/panorama/texte-discussion/projet-lo...

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play