publicité

Le géographe  Said HACHIM est invité à  intégrer les équipes de recherche autour du volcan de Mayotte ! 

Le comité scientifique du REVOSIMA convie le géographe à une journée d’échanges scientifiques le mardi 15 octobre, à Paris, suivie d’une conférence publique par les scientifiques et responsables ministériels à l’Institut de physique du globe de Paris.

  • Andry Rakotondravola
  • Publié le
C’est par Mail que le géographe apprend l’invitation, une invitation inespérée. C’est  une nouvelle qu’il attendait depuis la première mission MAY OBS, lui qui semblait manquer de reconnaissance, bien qu’il ait  participé à MayObs 3.
Ce dernier semblait depuis, avoir été mis de côté sans explication. Découragé, déçu, Said Hachim  ne voulait plus s’exprimer sur cette crise volcanique et sismique, ou même sur un volcan  qui lui est cher et dont il fut l’un des premiers à avoir émis l’hypothèse. Mais Said Hachim n’est pas rancunier, au contraire, il était déjà passé à autre chose et il a tout de suite accepté d’honorer cette invitation.  

Et c’est bien en tant qu’expert qu’il est invité à cette journée scientifique à Paris,

Compte tenu de son expertise en spatialisation de la géographie et de la vulnérabilité du territoire et sa participation à la publication de l'Atlas des risques naturels et des vulnérabilités territoriales de Mayotte avec le Professeur Frédéric Leone.

Le comité scientifique l’invite par ailleurs  à saisir cette opportunité pour enrichir les discussions trans-disciplinaires portant sur l'analyse  du déroulement de cette activité volcanique et sismique sans précédent à Mayotte et des aléas associés.  Le géographe s’est déjà mis au travail, il prépare son intervention du 15 octobre. 
Les experts apportent des réponses face aux séismes

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play