mayotte
info locale

Le gouvernement comorien se désolidarise de la déclaration du directeur des affaires islamiques qui avait sorti une note interdisant la célébration de Noël

océan indien
comore
©Mayotte la 1ere
En Union des Comores, le directeur des affaires islamiques a rédigé une déclaration portant sur l’interdiction de célébration de Noël et de la Saint Sylvestre. Les ministres de la sécurité et des Affaires Islamiques ont désavoué le directeur.

Le gouvernement se désolidarise de la déclaration du directeur des affaires islamiques.

C’est par ces mots que le ministre de la sécurité, Mohamed Daoudou a désavoué le malheureux directeur.

cette déclaration n’engage ni le gouvernement , ni le ministère de l’intérieur, ni le muftorat … en cette période de fin d’années , il y a des mesures qui sont prises en matière de prévention sur la sécurité routière mais il n’a jamais été question d’interdire qui que ce soit de pratiquer sa religion.


Concernant un probable limogeage du directeur des affaires islamiques, si Mohamed Daoudou a expliqué qu’une enquête sera ouverte. Des décisions seront prises mais pas d’une manière hâtive , a ajouté le ministre de l’intérieur. 

Dans la foulée, le ministre des affaires islamiques Mohamed Housseini Djamalilail, a publié un communiqué. Le ministère de la justice condamne avec fermeté ces allégations qui sont contraires à la Constitution de l’Union des Comores. 
Eglise
L'église de Moroni ©Mayotte la 1ere

Toujours est-il que la messe a été célébrée les 24 et 25 décembre dans la cathédrale de Moroni. Aucun incident n’a été signalé.