mayotte
info locale

Le grand brochetti de Dzaoudzi

consommation
Bawas 1
C'est le "point chaud" de Dzaoudzi. Un grand barbecue entre à quelques mètres de l'embarcadère des barges et le ponton, près du parking des taxis de Petite-Terre.  
C’est un peu la cantine et le fast-food de Dzaoudzi. Avant que les barges n’entament leurs rotations, les employés du grand « brochetti » de Dzaoudzi préparent déjà le barbecue. L’ambiance est joyeuse et la fumée ne semble pas déranger les clients de la barge.
Un peu plus loin, le café coule à flot dans un kiosque. Ici les odeurs n’indisposent personne. Des brochettes de viande, de « mabawas », ailes de poulet, de croupions et de cuisses de poulets sont mises sur le gril dès les premiers rayons de soleil.
Bawas 2

Une femme assise sut un banc en bois épluche du manioc, du fruit à pain et des bananes. Ces légumes sont frits et accompagnent les brochettes.
La grande majorité de la clientèle est constituée des jeunes stagiaires de l’école d’apprentissage maritime qui se trouve un peu plus haut derrière l’hôtel Le Rocher, des employés de la barge ou encore des voyageurs qui vont prendre l’avion à Pamandzi ou qui viennent de débarquer à Mayotte.
Quelques touristes s’y aventurent aussi. Ce grand "brochetti" de Dzaoudzi est devenu avec le temps un incontournable et fait partie du décor et du folklore.
 
Publicité