publicité

Grève chez TOTAL : " La seule issue à ce conflit passe par la voie de la négociation " (Préfet de Mayotte)

Le Préfet de Mayotte, Frédéric Veau,a rappelé lundi à la direction de TOTAL et aux grévistes que la seule issue au conflit actuel passe par la voie de la négociation, notamment avec l' accompagnement de la DIECCTE et l' inspection du travail.Il invite, par ailleurs, la  population à faire de civisme

PREFET DE MAYOTTE, FREDERIC VEAU
PREFET DE MAYOTTE, FREDERIC VEAU
  • Par Emmanuel Tusevo
  • Publié le

Voici le communiqué de la préfecture

Depuis le 11 août 2017, une partie des salariés du groupe Total est en grève.


La seule issue à ce conflit passe par la voie de la négociation. Pour cela, l’État est pleinement mobilisé, par le biais de la Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIECCTE) et son équipe de l’inspection du travail, afin d’accompagner ces discussions de façon impartiale et de veiller à ce qu’un esprit de compromis se construise.

C ‘est à ce titre que la DIECCTE a déjà organisé deux réunions de dialogue en plus de celle qui s’est tenue dans l’entreprise.

Depuis le début du conflit, la Préfecture de Mayotte tient des réunions quotidiennes afin d’organiser, dans la limite des possibilités, le ravitaillement des véhicules prioritaires et des particuliers pour garantir la continuité des services publics et en particulier des services d’urgence.
Samedi 19 août, le Préfet de Mayotte, Frédéric Veau, a pris la décision de faire sortir six camions citernes bloqués au dépôt de Longoni depuis plus d’une semaine, dans l’unique objectif de permettre le ravitaillement des stations-services, des barges et amphidromes et des services de transport. Pour cela, il est indispensable que les stations services puissent fonctionner sans perturbation.


La situation est suivie d’heures en heures par le Préfet qui mesure les contraintes imposées à la population. Il salue la patience des usagers de la route qui pour certains ont attendu de très longues heures dans leur voiture pour préserver leur place dans des files d’attente aux stations, celles-ci dépassantquotidiennement 500 véhicules et sans pour autant être assuré de pouvoir avoir du carburant. Le Préfet appelle les usagers à faire preuve de civisme.

Le Préfet tient à réaffirmer à la population de Mayotte de la pleine mobilisation de l’ensemble des services de l’État qui œuvrent pour favoriser, dès que possible, un retour à la normale.

Préfecture de Mayotte

1 503 332 463

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play