Idjady Zakaria : « nous voulons la course de taxi à 2,50€ »

zakweli
Idjady Zakaria, secrétaire général des taxis de Petite-Terre
Idjady Zakaria, secrétaire général des taxis de Petite-Terre ©Mayotte la 1ere
Idjady Zakaria, secrétaire général des taxis de Petite-Terre, était l’invité de Zakweli ce mercredi

Les conducteurs des taxis de Petite-Terre ont suspendu leur mouvement de grève dans l’attente d’un rendez-vous accordé par le Préfet le mardi 28 juin prochain. « Nous avions envoyé deux lettres restées sans réponse. C’est seulement quand nous avons lancé la grève et réalisé l’opération escargot qu’on est venu nous voir pour nous annoncer ce rendez-vous » dit Idjady Zakaria.

Les chauffeurs revendiquent une augmentation des tarifs qui devraient passer, selon eux de 1,60€ actuellement à 2,50€. « Nous travaillons 70 heures par semaine, tout augmente. On nous avait promis 10 centimes d’augmentation tous les deux ans, mais ce tarif ne bouge pas, actuellement nous travaillons pour Total ! ».

« Cette revendication ne concerne pas seulement la Petite-Terre, mais tout Mayotte » précise-t-il. Les autres revendications sont une détaxe du carburant « comme pour les pêcheurs », l’organisation du parking réservé de Dzaoudzi souvent occupé par les véhicules des forces de l’ordre, et la lutte contre les taxis clandestins et taxis moto qui concerne surtout la Grande terre.