« Il est urgent d’avoir une ARS avec tous les organes nécessaires ici pour faire face aux besoins de santé de la population »

coronavirus
Anchya Bamana Zakwéli Mars 2021

Anchya Bamana était l'invité de Zakwéli, ce lundi. Elle est membre du comité d’agence et des conditions de travail de l’ARS

Sans jamais la citer, Anchya Bamana a attaqué le travail de Dominique Voynet, à l'ARS. "Nous souhaitons alerter, informer, les élus et la population des dysfonctionnements à l’intérieur de l’ARS. La crise n’est pas que sanitaire." Elle déplore l'absence de Dominique Voynet "autour d'une table pour échanger avec le comité."

Pour Anchya Bamana, la directrice de l'ARS manque de confiance envers les cadres mahorais. "Un DGA a été nommé mais il n’a pas de délégation de signature au niveau du budget. Il est juste là pour le nom, il est donc dans un beau placard." ajoutant que l'ARS n'a " pas de commission d’octroi des subventions, Il n’y a aucune transparence sur la gestion des financements de l’ARS. Elle n’a aucune confiance en nous, c’est complètement anormal."

Sur la crise sanitaire que subit Mayotte depuis mars 2020, là aussi, Anchya Bamana est critique. "On ne travaille que sur la crise, mais on ne réussit pas la gestion de la crise. L’ARS doit mettre tous les organes nécessaires pour réussir ses missions. Je ne pense pas qu’envoyer des malades mahorais en métropole soit une bonne publicité pour Mayotte."

Pour elle, il faut mettre en place à l'ARS, un service de formation et la jeunesse de l'ARS Mayotte "n'est pas une raison de ne pas mettre en place les instruments nécessaires pour asseoir une ARS digne de ce nom. Qui va travailler dans le nouvel hôpital ? on va toujours rester dans le turnover perpétuel ? On doit le mettre en place urgemment pour former les mahorais à utiliser ces structures."