publicité

Il n’y a pas d’élu dès le premier tour à Mayotte

Les grands partis politiques se portent mieux à Mayotte qu’en métropole. On ne saura pas ce que vaut la République en marche puisqu’aucun candidat n’a été investi par le parti du président Emmanuel MACRON.

  • Par Chamsudine Ali
  • Publié le
Comment expliquer ces résultats du premier tour ?
 
Par le nombre important de candidats, 15 dans la première circonscription et 17 dans la deuxième. Les voix se sont dispersées. Et le phénomène s’est amplifié avec les dissidents, notamment pour les Républicains et le MDM.
Il y a aussi le taux de participation qui est relativement faible. Nous sommes en période ramadan. La campagne a été difficile à organiser.
 
Ramlati ALI au second tour
 
Ramlati ALI est arrivée en deuxième position du premier tour dans la 1ère circonscription.
L’ancien maire de Pamandzi porte tous les espoirs des socialistes. Elle arrive en tête dans les 2 fiefs socialistes de Mayotte, Bandraboua et Acoua.
Le député sortant, Boinali SAID TOUMBOU ne franchit pas le stade du premier tour. L’ancien secrétaire général de la section mahoraise de la CFDT a été élu en 2012 avec comme feuille de route, la lutte contre la vie chère. Il est battu sur ses propres terres de Accoua.
 
Elhad CHAKRINA, passe le cap du premier tour pour sa première candidature. Le candidat Les Républicains a profité de toute la puissance de l’appareil.
Cette fois, il y a un candidat « Les Républicains » au second tour. La bénédiction du sénateur Marcel HENRY et le soutien de l’ancien président de la République y serait pour beaucoup dans cette performance.
 
Le retour du MDM
 
Dans la deuxième circonscription, sans surprise on retrouve Mansour Kamardine, candidat Les Républicains. Il avait déjà atteint ce stade des élections en 2012.
Cette année, il se retrouve face au candidat du MDM, l’ancien maire et président de l’association des maires de Mayotte.
La présence d’Ibrahim BOINAHERI candidat du MDM au second tour n’est qu’une demi-surprise. Le Mouvement pour le Développement de Mayotte a voté en masse pour son candidat. Un électorat qui avait voté en 2012 pour le candidat socialiste Ibrahim ABOUBACAR. Le député sortant est éliminé. 
1 497 218 630

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play