[INFO PRATIQUE] Vous n'avez plus à payer d'avance pour contester une contravention de stationnement

info pratique
Gendarmerie PV
©Martinique 1ère
Contester une amende de stationnement a souvent été considéré comme une action difficile à accomplir, il était obligatoire de la payer au préalable avant de pouvoir la contester, depuis l'entrée en vigueur, début 2018, de la réforme du stationnement.
Le Conseil constitutionnel a adopté une décision, mercredi 9 septembre, selon laquelle il ne sera plus obligatoire de régler une amende de stationnement avant de pouvoir la contester. La situation a donc changé et l’ADUR, l'association des usagers de la route à Mayotte s’en réjouit.

Mikidadi Assani président de l’ADUR

Entrée en vigueur, le 1er janvier 2018, la réforme du stationnement payant rendait obligatoire le règlement de l’amende avant de pouvoir la contester.

À Mayotte, la verbalisation des infractions de stationnement a pris une autre dimension depuis le 16 juillet 2018 avec l'arrivée du stationnement payant au centre-ville de Mamoudzou, première commune de l'île à la mettre en œuvre. Les usagers de la route se sont souvent plaints de l'excès de zèle des agents de surveillance des routes publiques de la ville, avec de nombreuses protestations.
contrôle sur la route
La décision du conseil constitutionnel va donc  soulager de nombreux automobilistes du département confronté aux contestations. 
C’est le député d’Indre-et-Loire, Daniel Labaronne qui avait proposé cette décision pour les nombreuses personnes souvent « verbalisées à tort »
Les Outre-mer en continu
Accéder au live