Issihaka Abdillah : « Mayotte est un territoire exceptionnel, il faut des mesures exceptionnelles »

zakweli
Issihaka Abdillah

L’ancien élu, chroniqueur et observateur de la société civile, Issihaka Abdillah était l’invité de Zakweli ce vendredi.

Il est revenu sur le drame qui s’est déroulé jeudi à Mamoudzou, la mort d’un jeune lycéen tué en pleine rue : « Ce n’est plus admissible, c’est la société, l’éducation, c’est Mayotte qui recule » ; selon lui « un jeune de 15 ans qui tue n’est plus un mineur, c’est un criminel ».

Issihaka Abdillah estime qu’il faut changer la loi « pourquoi ne pas fixer la majorité pénale à 13 ans ? »…

Mayotte est un territoire exceptionnel, il faut des mesures exceptionnelles. Nous seuls avons plus d’immigration que la France entière, il faut adapter le droit. Pourquoi ce ne serait possible que pour fixer des minimas sociaux inférieurs et pas pour le reste ?.

Concernant la loi cadre pour Mayotte proposée par le ministre Sébastien Lecornu, l’observateur redoute « un foutage de gueule » : « Pourquoi ne pas évaluer d’abords tout ce qui a été décidé ? Que sont devenues les 52 mesures décidées lors de la grève de 2018. Où en est-on du contrat de convergence de 1,6 milliards d’euros annoncé pour 2018-2022, quel impact des fonds européens ? » « C’est se moquer des Mahorais » dit-il, appelant pour les élections à venir à « avoir un vrai cap, une vraie vision pour Mayotte ».