Jamel Mekkaoui : « Il est obligatoire de construire pour l’avenir »

social
Jamel Mekkaoui
©Mayotte la 1ere
Il a été « Monsieur chiffres de Mayotte » pendant 7 ans, Jamel Mekkaoui quitte le département pour rejoindre l’INSEE à la Réunion.
 
Invité de Zakweli ce jeudi matin, Jamel Mekkaoui a remercié les agents de terrain, les partenaires, toutes les personnes avec qui il a travaillé. Emu, il a déclaré : « je quitte des frères ».
Le directeur de l’INSEE a insisté sur l’importance de la statistique pour bien orienter les politiques publiques, surtout à Mayotte :

on n’est pas dans un territoire qui ressemble à la métropole

Jamel Mekkaoui


« Tout est surprenant à Mayotte, tous les chiffres sont parlants : 48% d’étrangers contre 6% en métropole ; 77% de pauvres, 40% des logements en tôle. Les chiffres montrent que la situation du territoire nécessite un regard particulier. Par exemple si aujourd’hui on a des coupures d’eau, c’est parce qu’on n’a pas assez investi. A Mayotte il est obligatoire de construire pour l’avenir ».
Jamel Mekkaoui, invité de Zakweli du 3 septembre
Jamel Mekkaoui quittera Mayotte sans être parvenu à éteindre la polémique sur le nombre d’habitants que beaucoup estiment sous-évalué, le directeur de l’INSEE estime la population à 280 000 au 1er janvier 2020