mayotte
info locale

Joanne Desdoigts-Morelli, la présidente du conseil départemental des jeunes

élections
Conseillère départementale junior
©Kalathoumi Abdil-Hadi
On connaît les jeunes élus municipaux, on connaît moins les jeunes élus départementaux, pourtant ils existent. Ce samedi, ils ont élus leur représentant pour les deux ans à venir. 
Elle s’appelle Joanne Desdoigts-Morelli, elle a onze ans, elle est en classe de 5ème au collège de Tsingoni et samedi, elle a été élue présidente de l’assemblée des jeunes, l’équivalent du conseil départemental pour les 11 à 14 ans.
C’est une initiative portée par la ligue de l’enseignement et la direction de la jeunesse et des sports du département, pour que les collégiens découvrent les instances de la République. En un peu plus d’un mois, la ligue de l’enseignement a sillonné toute l’île, afin que tous les collèges participants puissent organiser ces élections.
Conseillère départementale junior
©Kalathoumi Abdil-Hadi

Taandhuma Ahmed est chargée de mission jeunes à la ligue de l’enseignement et pour elle,

quasiment tous les cantons sont représentés.

Une mandature dure deux ans, et cette année, à l’instar de la mandature passée, c’est une jeune fille qui a été élue. Des centaines de jeunes ont assisté à cette élection au sein de l’hémicycle Bamana. 
Joanne Desdoigts-Morelli vit à Mayotte depuis ses deux ans et dans son discours, elle a parlé

environnement et de tous les problèmes que l’on a à Mayotte et il faudrait que ça change 

dit-elle, l’air intimidée, mais bien sûre dans son argumentation. Elle parle également des inégalités entre les femmes et les hommes, mais malheureusement, elle n’a pas de pouvoir décisionnel, ni même un porte-feuille pour porter des projets. 
Conseillère départementale junior
©Kalathoumi Abdil-Hadi
Mais déjà son élection, nous montre que les plus jeunes n’hésitent pas à être représentés par une fille. La précédente présidente de l’assemblée des jeunes était partie aux Jeux des îles de l’Océan-Indien pour « représenter les jeunes de Mayotte ». Elle a également été en Métropole au congrès de l’Anacej (association nationale des conseils d’enfants et des jeunes). Cette élection est une « expérimentation des valeurs de la République ».
 
Publicité